Caen

Caïn Marchenoir

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 12, 2020
Messages
44
Reaction score
125
Breton d'origine, expatrié à Caen, ville de Préfecture somme toute noyer d'un gauchisme lénifiant, endormi par des mouvances anarchistes et libertaires terrorisants des télétubbies inexpressifs, accompagnant une maudite fac de sciences sociales puant le toute à l'égout Evergreen syndrome.Voilà une somme.

Inexpressifs, inoffensifs et arriérés pourrait être le frontispice de cette faculté qui honnore la toilette turc à elle toute seule. Passons.

Libertaires et Anars suçant Bakounine et Zinn dans un marbre gravé d'indifférence généralisée se cooptent dans l'espoir du grand soir, considérant sûrement la matinée comme une source inépuisable de réflexion idéologique... Les pendaisons de ces traîtres se feront aux matines, qui, je l'espère accentura l'arrière goût de leur défaite.

Population neutre de petits fonctionnaires bienveillants (entre eux) à maintenir un centre-ville mi-gauchiste alcoolisés le temps du week-end où rien ne se passe.Parfait pour des élus locaux aussi charismatique qu'inutiles.


Cette petite ville de Préfecture endormie ne transpire aucun caractère politique où la construction sociologique c'est fait principalement avec les départements limitrophes, Manche et Orne, essentiellements agraires, dans l'optique pour la population d'un accès à l'emploi plus rapide dans la Région/Ville (...) et/ou de futurs étudiants totalements déracinés racialements entreprennent des cursus universitaires dans des facultés sans véritables réputations.La platitude généralisée convenant parfaitement aux différents acteurs politiques de la Région (Rectorat le premier).

ps- les statistiques des passages en deuxième année
sont totalements tronqués toute fac confondues.

Anthropologiquement, quelques PAB/PAN ici et là circulant dans leur déchéance raciale.
Le coït nègre c'est deux fois 45 minutes, visiblement. Ces putes à mélanine sont très friandes des nègres au ballon rond, je l'avais déjà remarqué à Rennes.Le cuir ne convenant pourtant qu'à l'abat-jour me semble t-il.Passons.

Quartier nègre et crouille en proximité du centre-ville _ Grâce de Dieu, Guérinière et Chemin vert (À éviter fortement Mélange de nègres et de crouilles, mélasse raciale totale), beaucoup d'investissement de la part des collectivités publiques dans ces ghettos où l'immondice se montre quotidiennement au détriment des blancs autochtones (propres de peau et de sang) pour maintenir un flot d'illusions sociales (comprendre maintenir la distance nécessaire au centre-ville étudiant et Boomers fonctionnaires).Transports coûteux et peu fiables,point faible très significatif. Le tramway de Caen est une catastrophe financière, un échec terrifiant d'incompétence.Ville moyennement propre, les points forts serait la culture.Etant amateur de musique classique, la programmation est véritablement convenable.
Bibliothèque et théâtre opérationnels.
Offre culturelle correcte.

Cette ville ne dispose absolument d'aucune figure Politique. Napoléon en aurait demandé le nom à son aide de camp... Louis Mexandeau ex-Ministre des PTT et Hervé Morin (figure légendaire du débarquement de 1944) en sont le plus haut-rendement. Le maire actuel, Joël Bruneau est un ambitieux prurit
Castelroussin issu de la banque ne jurant que par son libéralisme passéiste. Pro-Youtre affirmé. La synagogue n'a pas de secret pour lui.

Ville pro-migrants, très chargée en associations puissements dotées de financement publiques; dotations, subventions et aides Européennes.
La charge virale se montre discrète mais les réseaux savent se montrer actifs pour ces cohortes de blattes purulentes.

Bref cette ville est à l'image de son Club de Football, le SMC, ce n'est pas qu'on les aime pas, c'est que tout le monde s'en fout.

L'épitaphe de Michel Onfray en substance.
 

Rohirrim

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
174
Reaction score
882
Pour comprendre la ville de Caen, il faut connaître son histoire. Cette ville a été créée de toute pièce par Guillaume-le-Conquérant comme centre politique de la Normandie qui était à l'époque indépendante et puissante. Elle est devenue très tôt une ville bourgeoise, politique, marchande dont la mentalité ne reflétait guère le pays profond normand. Sa bourgeoisie a toujours été de toutes les trahisons de la Normandie lors des invasions et des menaces militaires. Une sale bourgeoisie frileuse et âpre au gain. Du coup les crochus s'y trouvent fort bien. Sa classe moyenne et ouvrière a été constamment alimentée par l'exode rural pour remplir les nombreuses usines du secteur (métallurgie, automobile, électronique, électro-ménager, etc.) qui ont été largement détruites par la mondialisation. Du coup, cette classe s'est essentiellement reconvertie dans les services, le fonctionnariat, l'administration. Donc un lit parfait au macronisme. Les ouvriers de la ceinture caennaise laissés sur le carreau par la destruction de l'industrie vivotent tant bien que mal et nourrissent les rangs mélenchonistes, comme la ceinture rouge de Rouen, mais dans une moindre dimension. La ceinture "rouge" de Caen est en fait restreinte à son flanc est. L'ouest est plus bobo-macroniste.

L'université est globalement pourrie par les gauchistes (étudiants et profs!), et la plupart des disciplines y sont de mauvaise qualité, à part peut-être les sections biologie, médecine, histoire (archéologie), droit (normand), études scandinaves qui ont une réputation nationale encore reconnue. En cela, c'est un chancre de type rennais (une référence!).
La jeunesse caennaise, comme à Rouen, est globalement inintéressante. Elle se répartit en plusieurs profils sociologiques :
1- une minorité d'antifas et sa cour de punks à chien : des petits-bourgeois camés tenant à peine debout dans leur tête et physiquement, mais forts du bec.
2- une minorité de "natios", braves Normands pleins de bonnes intentions, mais trop urbanisés pour sérieusement incarner l'identité normande, faute d'enracinement dans le terroir. Donc des politiques comme les autres. Pas des combattants organiques. Mais ils ne demandent qu'à apprendre, si tant est qu'ils veulent se sortir des facilités et des illusions urbaines.
3- les enfants d'ouvriers : beaucoup de jeunes acculturés (amateurs de musique nègre et d'inculture américaine), passablement camés et alcooliques; mais quelques braves Normands parfois, qui ne demanderaient qu'à redécouvrir leurs racines.
4- les enfants de la classe moyenne à bourgeoise : beaucoup de fêtards camés et alcooliques aussi, finissant PAN, PAB, goudou ou fiotte. Une bande d'hypocrites qui peuplent typiquement l'institution Sainte-Marie, jouant un rôle de petits saints devant leurs parents tout en organisant les pires soirées de dégénérés dans leur dos. Si vous allez dans les quartiers commerçants du centre-ville Saint-Pierre, parmi les jeunes Blancs, vous ne verrez que fiottes (les "mécheux" obsédés par le miroir et le peigne), gouines (aux gueules de camionneuses à piercings), couples mixtes, babtous fragiles à gueule de geek binoclard et boutonneux, etc. Pas de robuste descendant(e) de Viking aux joues roses — ceux-là vous les trouverez ailleurs — à part quelque rural perdu ici. Quant à la haute bourgeoisie caennaise, fidèle à des siècles de trahison, elle trouve très chic d'accueillir dans leurs familles du nègre et du raton à lunette qui a bac+4. Ceux-là votent évidemment Bruneau, déjà décrit dans une contribution plus haut.
5- et bien sûr, les sales bougnoules et les sales nègres, et toutes les variantes grouillant dans les shitholes locaux : Hérouville-Saint-Clair (plus de 30 minorités), Guérinière, Grâce de Dieu, Folie Couvrechef (fief de Turcs), Pierre Heuzé (quartier de camés), Saint Julien, Maladrerie, etc. Leur nombre a largement augmenté depuis les présidences du trio démoniaque Sarközi-Hollande-Macron. Leur extension territoriale croît comme un cancer.
Bref, tout cela fait de Caen un repoussoir pour tout Normand enraciné des campagnes et fier de son fait. Celui-là ne peut que la détester, comme le cloaque parisien est largement détesté à travers toutes les campagnes françaises.

D'un point de vue architectural, il reste encore à Caen de beaux quartiers médiévaux/renaissance/classiques, avec des édifices exceptionnels, autour du Château et des deux Abbayes essentiellement, témoins d'un temps où cette cité fut l'une des plus belles de France. Hélas, le reste est fort moche, reconstruit vite fait à l'américaine avec de longues avenues après la dévastation des bombardements criminels anglo-américains en 1944. Vous aurez là une saveur vibrante de l'enrichissement judéo-américain au nom de la (((démocratie))). Caen a été une ville martyr, un petit Dresde normand, culturellement génocidée. Sa population de l'époque a été courageuse pour remonter la pente, sans attendre l'aide des autres comme feraient les races de boue. Cette génération courageuse est défunte. Leurs descendants, les sales boomers, n'ont rien apporté à cette ville, l'ont même rendue banale. Cette ville aurait pu devenir un phare de culture normande. Mais non, sa bourgeoisie boomeuse aux commandes (plus ses fonctionnaires territoriaux politico-culturels souvent... gauchistes bretons ou métèques, donc haineux de la culture normande) s'y est toujours opposée. Le tout alimenté par le sale journal catho-gaucho-maçonnique breton Ouest-France faisant tout pour détruire toute identité normande. Car il faut savoir que le régionalisme normand est catalogué parmi ces "élites" caennaises (valable aussi à Rouen) comme de saveur esthétique nazie. Vous connaissez l'équation hébraïque : Normand = Viking = Thor, Odin, violence, runes = SS = martyr d'Anne Frank et production de 6 trilliards d'abat-jours en peau de juif traitée à l'insecticide. Du coup, le régionalisme normand organique est une affaire des petites villes et des campagnes en Normandie.

Conclusion : Caen est une ville faite pour éventuellement y travailler (si vous y tenez), mais pas pour y vivre. Si vous avez un jeune sain qui y part faire ses études, mettez-le en garde! Sinon, il vous reviendra dégénéré (came, culture nègre, alcool, ...), "mécheux" fiotte ou gouine féministe, PAN ou PAB, ou, moindre mal, seulement macroniste. Ce n'est pas là que bat le coeur normand.


110935244.jpg
 
Last edited:

GuillaumeLeConquérant

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
134
Reaction score
380
Car il faut savoir que le régionalisme normand est catalogué parmi ces "élites" caennaises (valable aussi à Rouen) comme de saveur esthétique nazie. Vous connaissez l'équation hébraïque : Normand = Viking = Thor, Odin, violence, runes = SS = martyr d'Anne Frank et production de 6 trilliards d'abat-jours en peau de juif traitée à l'insecticide. Du coup, le régionalisme normand organique est une affaire des petites villes et des campagnes en Normandie.
Je suis assez en désaccord sur l'inclusion de Rouen à ce paragraphe, la culture normande ne souffre pas de tels préjugés ici.
 

Rohirrim

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
174
Reaction score
882
Je suis assez en désaccord sur l'inclusion de Rouen à ce paragraphe, la culture normande ne souffre pas de tels préjugés ici.
As-tu eu l'occasion de discuter sur le sujet avec les édiles de Rouen (maire, mairesse, adjoints à la culture successifs)? Tu serais effrayé. Ils haïssent tout autant toute référence aux Vikings, à la fondation de la Normandie dont ils ont (les premiers en Normandie) catégoriquement refusé de célébrer les 1100 ans en 2011, car "passéiste". Sur ce dernier point, Caen était plus chaud.
Non, Rouen est probablement pire que Caen là-dessus. Et s'il faut en plus rajouter les édiles de l'entourage de Rouen, socialo-bolcheviques, ils ont une haine rabique/rabbinique de toute référence à la normanité.
En comparaison, Caen "tolère" son archéosite Ornavik (époque viking et carolingienne) bien qu'arrosant d'argent le mur des lamentations du Mémorial.
 
Last edited:

GuillaumeLeConquérant

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
134
Reaction score
380
As-tu eu l'occasion de discuter sur le sujet avec les édiles de Rouen (maire, mairesse, adjoints à la culture successifs)? Tu serais effrayé. Ils haïssent tout autant toute référence aux Vikings, à la fondation de la Normandie dont ils ont (les premiers en Normandie) catégoriquement refusé de célébrer les 1100 ans en 2011, car "passéiste". Sur ce dernier point, Caen était plus chaud.
Non, Rouen est probablement pire que Caen là-dessus. Et s'il faut en plus rajouter les édiles de l'entourage de Rouen, socialo-bolcheviques, ils ont une haine rabique/rabbinique de toute référence à la normanité.
En comparaison, Caen "tolère" son archéosite Ornavik (époque viking et carolingienne) bien qu'arrosant d'argent le mur des lamentations du Mémorial.
Ah si l'on parle uniquement des élus de la métropole, effectivement, ça ne m'étonne pas, quand on voit les équipes qui se succèdent à la mairie… Mais dans le peuple rouennais (le vrai, pas les bicots de la rive gauche ni les bobos de l'hyper-centre), l'héritage normand est assez largement accepté (je n'irai pas jusqu'à dire étudié) et respecté.
 

Aletaia_38

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
264
Reaction score
502
Merci pour ces descriptions. Grâce à vous, j'imagine cette ville comme étant peuplée de boomers macronistes assistant aux conférences de Michel ONFRAY !
 

Gervais DE FRANCE

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 18, 2020
Messages
143
Reaction score
242
Très surpris par cette description de Caen.
Pour avoir pas mal voyagé en France et vivant à 25 km de cette grande ville, je pense que c’est une des villes les moins cosmopolites de France. Il est vrai que sa banlieue avec Hérouville-Saint-Clair voire Colombelles n’est pas terrible, que certains quartiers de la périphérie comme indiqué sont remplis d’étrangers. Oui.
Mais globalement, son centre-ville, reste très blanc.
Je reconnais néanmoins que depuis un an ou deux cela change et que l’on voit des noirs en centre-ville. Des Arabes aussi. Mais globalement cette ville est vraiment agréable, sûre, le guide du routard avait même parlé de « la gentillesse des Caenais ». Il y a une ambiance vraiment particulière. Un peu fin des années 70. On ne sent vraiment pas la crise. Les Caenais sont détendus. J’aime cette ville. Même si je déplore que depuis 2015, il y a plus d’étrangers. Et que ça rentre de mois en mois.
CAEN reste quand même une ville agréable avec un hippodrome et un port de plaisance en plein centre-ville, pas mal de petits commerces. Des rues piétonnes, de très belles églises et des abbayes, un théâtre, la belle campagne tout près. Les belles maisons bourgeoises anciennes de l’avenue du Canada.
Le superbe château et le quartier du Vaugueux avec ses vieux restaurants, l’hôtel de ville magnifique, ville unique aux « 100 clochers ». Bien moins belle que Rouen mais tellement plus joyeuse et tellement plus française.. Il fait bon vivre à Caen ou tout près.. La beauté des filles aussi que je ne m’explique pas.
Pour l’anecdote, en 2014,un ami orléanais vient me voir et je lui fais visiter CAEN. Au bout d’une heure, il me dit : « mais c’est incroyable, il n’y a ni noirs ni arabes dans cette ville ».. .
Peut-être une des dernière grandes villes vraiment française.
 
Last edited:

Patoche Bête Manne

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 26, 2020
Messages
5
Reaction score
13
Très surpris par cette description de Caen.
Pour avoir pas mal voyagé en France et vivant à 25 km de cette grande ville, je pense que c’est une des villes les moins cosmopolites de France. Il est vrai que sa banlieue avec Hérouville-Saint-Clair voire Colombelles n’est pas terrible, que certains quartiers de la périphérie comme indiqué sont remplis d’étrangers. Oui.
Mais globalement quand même, son centre-ville, reste très blanc.
Je reconnais néanmoins que depuis un an ou deux cela change et que l’on voit des noirs en centre-ville. Des Arabes aussi. Mais globalement cette ville est vraiment agréable, sûre, le guide du routard avait même parlé de « la gentillesse des Caenais ». Il y a une ambiance vraiment particulière. Un peu fin des années 70. On ne sent vraiment pas la crise. Les Caenais sont détendus. J’aime cette ville. Même si je déplore que depuis 2015, il y a plus d’étrangers. Et que ça rentre de mois en mois.
CAEN reste quand même une ville agréable avec un hippodrome et un port de plaisance en plein centre-ville, pas mal de petits commerces. Des rues piétonnes, de très belles églises et des abbayes, un théâtre, la belle campagne tout près.
Le superbe château et le quartier du Vaugueux avec ses vieux restaurants, l’hôtel de ville magnifique et ses 100 clochers. Bien moins belle que Rouen mais tellement plus joyeuse et tellement plus française.. Il fait bon vivre à Caen ou tout près.. La beauté des filles aussi que je ne m’explique pas.
Pour l’anecdote, en 2014,un ami orléanais vient me voir et je lui fais visiter CAEN. Au bout d’une heure, il me dit : « mais c’est incroyable, il n’y a ni noirs ni arabes dans cette ville ».. .
Peut-être une des dernière grandes villes vraiment française.
Le Caennais blanc est effectivement sympathique. Malheureusement le socialisme local fait son oeuvre et les rues jadis étudiantes comme la Rue écuyère deviennent des allées du Tiers-monde et de Jeans Michels Fragilité les soirs de fin de semaine.
 

golgot

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 28, 2020
Messages
26
Reaction score
78
Il y a pire que Caen en Normandie.
D'une manière générale, toute la Seine Maritime est gangrénée. Cependant il subsiste tout de même beaucoup de petits villages encore sains.
Le Havre semble assez largement irrécupérable, il n'est pas rare de moins entendre parler français que de langues étrangères. Il suffit de se dire qu'ils ont réélu le dégénéré de fond de raclure de chiotte informe et débile qui officie en tant que "1er ministre."

Caen reste moins bourgeois que Rouen dans l'esprit, ce qui en fait une ville moins détestable. Il est vrai également que Caen garde un esprit viking présent pour pas mal de fds, contrairement à Rouen qui n'est qu'un avant poste de Paris, donc de la merde.
Néanmois force est de constater qu'en traversant Caen de Nord au Sud, les étrangers sont beaucoup trop nombreux.

Tout de même, la campagne de Normandie n'est pas encore submergée loin de là. Il y a matière à faire.

J'encourage pour ma part les Normands à quitter la ville pour se réinstaller à la campagne.

Camarades Normands, contactez moi. Nous avons commencé quelque chose d'apolitique, afin de regrouper les normands nationalistes, qui ont à coeur de se regrouper et de défendre la Normandie de cette centralisation républicaine de merde.
A voir si nous sommes sur la même ligne.
 

MarioCigale

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
1,068
Reaction score
4,439
Mais globalement quand même, son centre-ville, reste très blanc.
Sa boutique de vente d'ordinateurs est tenue, non pas par un Normand, ni par un Chinois, mais par un Arabe. A éviter.

Par ailleurs, la ville souffre de la folie anti-voitures des écolos-bobos qui imposent le nouveau tramway et le stationnement payant.
 

La moustache

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 28, 2021
Messages
275
Reaction score
908
Très surpris par cette description de Caen.
Pour avoir pas mal voyagé en France et vivant à 25 km de cette grande ville, je pense que c’est une des villes les moins cosmopolites de France. Il est vrai que sa banlieue avec Hérouville-Saint-Clair voire Colombelles n’est pas terrible, que certains quartiers de la périphérie comme indiqué sont remplis d’étrangers. Oui.
Mais globalement, son centre-ville, reste très blanc.
Je reconnais néanmoins que depuis un an ou deux cela change et que l’on voit des noirs en centre-ville. Des Arabes aussi. Mais globalement cette ville est vraiment agréable, sûre, le guide du routard avait même parlé de « la gentillesse des Caenais ». Il y a une ambiance vraiment particulière. Un peu fin des années 70. On ne sent vraiment pas la crise. Les Caenais sont détendus. J’aime cette ville. Même si je déplore que depuis 2015, il y a plus d’étrangers. Et que ça rentre de mois en mois.
CAEN reste quand même une ville agréable avec un hippodrome et un port de plaisance en plein centre-ville, pas mal de petits commerces. Des rues piétonnes, de très belles églises et des abbayes, un théâtre, la belle campagne tout près. Les belles maisons bourgeoises anciennes de l’avenue du Canada.
Le superbe château et le quartier du Vaugueux avec ses vieux restaurants, l’hôtel de ville magnifique, ville unique aux « 100 clochers ». Bien moins belle que Rouen mais tellement plus joyeuse et tellement plus française.. Il fait bon vivre à Caen ou tout près.. La beauté des filles aussi que je ne m’explique pas.
Pour l’anecdote, en 2014,un ami orléanais vient me voir et je lui fais visiter CAEN. Au bout d’une heure, il me dit : « mais c’est incroyable, il n’y a ni noirs ni arabes dans cette ville ».. .
Peut-être une des dernière grandes villes vraiment française.
Bien d'accord avec toi. Tu as très bien présenté la ville,

Comparées à d'autres villes "Françaises", Caen reste relativement blanche et vivable. On trouvera toujours des putains de nègres et des truies à cheveux bleus autour des inévitables Mac Do, Zara, Footlockers ou H&M du centre ville, mais sinon, globalement, même si tout n'est pas parfait, ça reste une ville chouette. A l'image du département....

Les filles ne sont pas vilaines en effet. Les gens en général, en plus d'être globalement sympas, sont des Français de bonne race. Héritage racial viking oblige. On est clairement pas chez les narbonoïdes, qui font d'autant plus tâche quand on les croise.

A part si vous cherchez à tout prix le soleil, Caen et le Calvados sont une bonne alternative pour des vrais blancs. C'est un coin assez prisé, donc cher, mais qui vaut (encore) le coup...
 

Hubert Halaisse

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
524
Reaction score
1,628
Faudrait quand même penser à construire un mur au nord est de l'agglo, car la côte entre l'embouchure de l'Orne et celle de la Seine est une véritable réserve à ouvre-boites. Et accessoirement desservie par des lignes de bus venant d'Île de France.

L'amour du Pont-L'Évêque j'imagine..
 

La moustache

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 28, 2021
Messages
275
Reaction score
908
Faudrait quand même penser à construire un mur au nord est de l'agglo, car la côte entre l'embouchure de l'Orne et celle de la Seine est une véritable réserve à ouvre-boites. Et accessoirement desservie par des lignes de bus venant d'Île de France.

L'amour du Pont-L'Évêque j'imagine..
Une réserve à ouvre boîtes? C'est quoi ça?

Oui la proximité de l'Ile de France est un fléau, t'as toute la pouillerie de banlieue qui radine aux premiers rayons de soleil...
 

Francis Kunz

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 8, 2020
Messages
996
Reaction score
3,346
Je connaissais bien cette ville dans les années 90 mais je n'y suis pas revenu depuis pas mal d'années. Je m'associe aux descriptions qui en ont été faites. Ce n'est pas la ville la plus vérolée dans la région. Il suffit de la comparer avec Rouen et Le Havre ... ! Y a pas photo. L'hippodrome avec sa prairie est effectivement un endroit agréable en plein centre de Caen. Enfin, quand y a pas de crue de l'Orne sinon ça donne un joli lac, on n'a pas tout perdu.

Ouistreham est-il toujours en proie aux migrants qui veulent rejoindre l'Angleterre ? De mon temps, je n'aurais jamais imaginé un truc pareil parce que vous aviez des coins comme Ouistreham et toutes les petites villes autour avec leurs résidences d'été, c'était mort l'hiver et j'imagine que le fait que cela grouille d'afro-maghrébo-orientaux, ça doit sembler surréaliste.
Ils en pensent quoi au mémorial de Caen ? Eux qui se branlent H24 sur la victoire contre l'envahisseur allemand ?
 

Hoaxlocaust

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
63
Reaction score
166
J'y ai passé 4 mois en 2014 et 5 ans plus tard en y retournant à 4/5 reprises, la différence était notable (racialement).

Je me souviens encore de l'équipe de foot en 2004 avec encore pas mal de blancs (et normands). Quand on compare 15 ans après c'est affolant et dans le public pourtant c'est encore blanc minimum à 90%.

Caen reste encore la dernière grande ville assez préservée, simplement du fait d'être tout au Nord. Et Cherbourg suivra.
 

Hoaxlocaust

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 8, 2020
Messages
63
Reaction score
166
"Ils en pensent quoi au mémorial de Caen ? Eux qui se branlent H24 sur la victoire contre l'envahisseur allemand ?"

J'y ai foutu les pieds en 2019 ayant du temps à perdre. J'ai direct tourné de l'oeil dès l'entrée avec l'immense fresque sur le D Day et nos libérateurs (d'ailleurs ça me fascine à quel point chaque année on fête la commémoration de ceux qui ont rasé nos villes).

Littéralement 1 minute après je tombe sur Anne Frank à la boutique. Trop pour moi alors que j'étais prêt initialement à payer pour voir l'exposition de base.
 

La moustache

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 28, 2021
Messages
275
Reaction score
908
Je connaissais bien cette ville dans les années 90 mais je n'y suis pas revenu depuis pas mal d'années. Je m'associe aux descriptions qui en ont été faites. Ce n'est pas la ville la plus vérolée dans la région. Il suffit de la comparer avec Rouen et Le Havre ... ! Y a pas photo. L'hippodrome avec sa prairie est effectivement un endroit agréable en plein centre de Caen. Enfin, quand y a pas de crue de l'Orne sinon ça donne un joli lac, on n'a pas tout perdu.

Ouistreham est-il toujours en proie aux migrants qui veulent rejoindre l'Angleterre ? De mon temps, je n'aurais jamais imaginé un truc pareil parce que vous aviez des coins comme Ouistreham et toutes les petites villes autour avec leurs résidences d'été, c'était mort l'hiver et j'imagine que le fait que cela grouille d'afro-maghrébo-orientaux, ça doit sembler surréaliste.
Ils en pensent quoi au mémorial de Caen ? Eux qui se branlent H24 sur la victoire contre l'envahisseur allemand ?
Ouisteham est plus que jamais en proie aux migrants. Mais on les voit moins au port, ils sont parqués le long du canal. Sympa pour la ballade romantique à vélo avec ta copine de tomber sur cette pouillerie! Ils sont nourris, ils ont des portables, des vélos etc, ils essayent même plus de prendre le Ferry, ils sont là pour 30 ans les mecs...

Riva Bella, en été, c'est devenu Riva Negra. Les blancs se barrent plus à l'ouest pour se baigner....Historiquement, y'a toujours eu des gitans crasseux dans le coin. Mais y'a un supplément négro bougnoulique maintenant.

Lion sur mer commence à se négrifier aussi. La CAF, Pierre et Vacances etc rachètent plein de campings dans le coin. C'est pas cher, ça attire logiquement les banlieusards Parisiens proches....

Putain d'état Français de merde!
 

La moustache

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Jan 28, 2021
Messages
275
Reaction score
908
"Ils en pensent quoi au mémorial de Caen ? Eux qui se branlent H24 sur la victoire contre l'envahisseur allemand ?"

J'y ai foutu les pieds en 2019 ayant du temps à perdre. J'ai direct tourné de l'oeil dès l'entrée avec l'immense fresque sur le D Day et nos libérateurs (d'ailleurs ça me fascine à quel point chaque année on fête la commémoration de ceux qui ont rasé nos villes).

Littéralement 1 minute après je tombe sur Anne Frank à la boutique. Trop pour moi alors que j'étais prêt initialement à payer pour voir l'exposition de base.
Faut pas oublier que le tourisme "D Day" rapporte un max d'oseille à la région, avec des millions de touristes chaque année du monde entier (qui ont souvent du fric)....

Si la côte de Nacre (entre Ouistreham et Courseulles) par exemple, est si belle et bien aménagée, c'est en grande partie grâce à la manne du tourisme 2nd guerre mondiale
 

BoucherCrabe

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
48
Reaction score
119
Camarades Normands, contactez moi. Nous avons commencé quelque chose d'apolitique, afin de regrouper les normands nationalistes, qui ont à coeur de se regrouper et de défendre la Normandie de cette centralisation républicaine de merde.
A voir si nous sommes sur la même ligne.

Je suis intéressé pour rentrer en contact avec vous, surtout que, en ces temps de mobilisation, nous devons, nous, nationalistes, se grouper.

Je n'arrive pas à envoyer des messages privés, est-ce normal ?
 

BoucherCrabe

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
48
Reaction score
119
D'accord, dans ce cas, il faudrait que nous trouvions un moyen subtil et le plus sécurisé qui soit nous permettant de communiquer, de coordonner nos actions, entre nationalistes de région Normandie.
 
Top