Brest

Dr Petiot

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
2
Reaction score
12
chateau.jpeg
base sous marine.jpeg

Ville : Brest
Région : Bretagne
Département : Finistère (29)
Population : 140 064 habitants (2017)
Population aire urbaine : 321 364 habitants (2017)
Maire: Francois Cuillandre (Partie Socialiste), depuis 2001


cuillandre.jpeg

Il est difficile d’établir une estimation fiable de la proportion de non blancs dans cette ville comme pour l’ensemble du territoire national étant donné l’absence de statistique ethnique. Cependant je confirme que les éléments pathogènes de notre société y sont présent en nombres importants et inquiétants. Il existe des zones préservé de la ville (voir carte plus bas) mais il vous faudra cohabité avec des gauchistes modérés jusqu’au plus bolcheviques d’entre eux. Enfin je vous conseil de choisir les villes limitrophes, bien moins atteintes par la contagions et plus jolies.

prix.png


brest10.jpg
brest20.jpg
brest30.jpg




Les quartiers "populaire" a éviter

brest60.jpg
1- Pontanézen
2- Bellevue
3- Kerédern
4- Queliversan
5- Kerbonne
6- Valy Hir
7- Recouvrance
8- Lambézellec

Les quartiers où vivre

brest70.jpg
En marron Les quartiers "populaires" a éviter
En vert les quartiers où vivre

1-Saint Louis
2-Saint Marc
3-Saint Martin
4-Saint Pierre
5-Petit Paris
6-La corniche


Kénavo !

bagadou stourm.jpeg
 

Hubert Halaisse

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
524
Reaction score
1,628
Destination finale pour les albanais, Tchétchènes et géorgiens, de plus en plus de nègres et de grosses vaches à cheveux mauves, plein de gauchistes bobos revendiquant un passé ouvrier alors qu'aucun n'a jamais touché une clé à molette de sa vie, le tout en forçant l'accent local de façon ridicule.
Assez étonné que Vauclin y ait fait son meilleur score hors Le Havre, comme quoi.

Sinon, alentours totalement préservés, pas une seule cité dans les communes limitrophes, uniquement pavillonnaires.

@petiot, joli pseudo, un résistant, un vrai !
 

Point Biz

SA- soldat
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
166
Reaction score
609
Ayant habité à Brest il y a plus d'une décennie, j'avais vu le contraste colossal avec les grandes villes de l'arc méditerranéen (Montpellier, Nîmes, Arles, Marseille, Nice).

La ville a dû se faire négrifier dans les années 2010.
 

Lazare Léplusombre

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
384
Reaction score
979
Ville tarte comme c'est pas permis : rasée par les "libérateurs", puis reconstruite au rabais. Infestée de gauchistes et maintenant des rebuts biologiques des pires "trous à merde"de la planète (qui s'ajoutent à la faune indigène déjà assez "gratinée").
 

Hubert Halaisse

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
524
Reaction score
1,628
Jeannot? Un petit état des lieux de la préfecture, appelée "la cité des celtes noirs" ? 🙂
 

Empereux

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 18, 2020
Messages
1
Reaction score
4
Un brestois de souche m'a rapporté que les anciennes habitations militaires ont été transformé en logements sociaux. J'y ai déjà vu pas mal de congoïdes. Je tiens le témoignage de l'un d'eux qu'il fait "bon vivre" pour eux ici (ça leur change de leur climat chaud c'est sûr ! Si y avait pas cette ineptie parisienne de dire qu'il pleut tout le temps à Brest, j'imagine pas combien ils seraient).

J'ajouterai même que ceux qu'on se tape, ce sont pas les pire. Ils viennent généralement des anciennes villes blanches d'Afrique assez attractive mais envahis par la misère de leur continent. Du coup ils fuient chez nous pour se faire du pognon. Je me dis que si à Brest on en voit des comme ça, qu'est-ce que ça doit être dans le Sud. Le stade supérieur a dû être franchi avec des débarqués qui doivent sauter la case du bidon ville africain pour aller directement chez nous...

Concernant la population autochtone, même chez les milieux tradis que je fréquente je soupçonne une forte imprégnation libérale. Les gens sont certes attachés à leur folklore britton, mais ça n'est que de façade dans la mesure où c'est pro-réfugiés. Rien de neuf, moins on est concerné par la misère, plus on se la joue Robin des bois. En dehors de Brest, les bourgades et villages sont épargnés, ce sont des lotissements de repos pour famille blanche et jeunes retraités. Par contre les jeunes gens s'en vont en général. Ce qui fait que Brest voit sa population décliner régulièrement. Mais vous voyez le tableau : émigration blanche et immigration colorée => remplacement en cours, bien que modéré par rapport à ailleurs.
 
Last edited:

Hubert Halaisse

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
524
Reaction score
1,628
Les milieux tradis à Brest?
Ca doit pas courir les rues non plus, en dehors des enfants d'officiers de marine et des habitués de la chapelle (garage?) Sainte-Anne, rue Bruat, ils doivent se compter sur les doigts de Philippe Croizon.
 

Fernand Naudin

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 16, 2020
Messages
90
Reaction score
246
Bon, pour élargir un peu, 'faut quand même admettre que la campagne environnante est DP-friendly (à part, bien sûr, les noeuds commerciaux genre St Renan ou Landerneau, et encore). Vous croiserez davantage de vaches ou de cochons que de marrons.
 

ravioli

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 22, 2020
Messages
1
Reaction score
3
Bon, pour élargir un peu, 'faut quand même admettre que la campagne environnante est DP-friendly (à part, bien sûr, les noeuds commerciaux genre St Renan ou Landerneau, et encore). Vous croiserez davantage de vaches ou de cochons que de marrons.

Je confirme que la campagne est encore saine mais l'exode rural est terrible. Tous les jeunes s'en vont et on fini très vite isolé. Cependant, il existe de veritable bunkers bolsheviks comme Plufur ou Scrignac, qui se trouve plus éloignés. La côte des abers est touchée par les bobos expat de région parisienne qui ont privatisés chaque mètre carré.
 

Stürmer

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 2, 2020
Messages
377
Reaction score
1,405
Un brestois de souche m'a rapporté que les anciennes habitations militaires ont été transformé en logements sociaux. J'y ai déjà vu pas mal de congoïdes. Je tiens le témoignage de l'un d'eux qu'il fait "bon vivre" pour eux ici (ça leur change de leur climat chaud c'est sûr ! Si y avait pas cette ineptie parisienne de dire qu'il pleut tout le temps à Brest, j'imagine pas combien ils seraient).

J'ajouterai même que ceux qu'on se tape, ce sont pas les pire. Ils viennent généralement des anciennes villes blanches d'Afrique assez attractive mais envahis par la misère de leur continent. Du coup ils fuient chez nous pour se faire du pognon. Je me dis que si à Brest on en voit des comme ça, qu'est-ce que ça doit être dans le Sud. Le stade supérieur a dû être franchi avec des débarqués qui doivent sauter la case du bidon ville africain pour aller directement chez nous...

Concernant la population autochtone, même chez les milieux tradis que je fréquente je soupçonne une forte imprégnation libérale. Les gens sont certes attachés à leur folklore britton, mais ça n'est que de façade dans la mesure où c'est pro-réfugiés. Rien de neuf, moins on est concerné par la misère, plus on se la joue Robin des bois. En dehors de Brest, les bourgades et villages sont épargnés, ce sont des lotissements de repos pour famille blanche et jeunes retraités. Par contre les jeunes gens s'en vont en général. Ce qui fait que Brest voit sa population décliner régulièrement. Mais vous voyez le tableau : émigration blanche et immigration colorée => remplacement en cours, bien que modéré par rapport à ailleurs.

L'oeuvre civilisatrice de Cuillandre restera dans l'histoire. J'aimerais tant que cette ville soit rasée une seconde fois.
 

Byklon Z

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 11, 2021
Messages
1
Reaction score
1
L'oeuvre civilisatrice de Cuillandre restera dans l'histoire. J'aimerais tant que cette ville soit rasée une seconde fois.
Faut pas forcément lapider le socialo aviné. Toutes les métropoles bretonnes voient leur nombre de congoïdes augmenter de façon vertigineuse. Heureusement que grâce au communautarisme, ils sont tous parqués dans des no-go zones et ne débordent pas - pour l'instant - ailleurs.

J'habite entre Kerourien (congoïdes et mahorais) et Kerangoff ( turcs) et mon quartier est tranquille. En plus, je suis aux premières loges pour voir les feux d’artifice du ramadan.
 

Hubert Halaisse

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
524
Reaction score
1,628
En gros t'es aux 4 moulins ou à Kerbonne, ça fait rêver (ceci dit, tu as au moins un voisin nazi pas loin, un ami 🙂)

Mais Brest, j'ai pratiqué de longues années, et hormis pour le travail, je n'y colle plus les pieds, et encore, jamais après 14h grand max.
Ce trou a merde, qui était clairement la dernière ville de plus de 100 000 habitants encore ethniquement plus ou moins préservée il y a une 10aine d'années, est aujourd'hui totalement contaminés.
J'y suis allé il y a quelques jours, vite fait, très vite fait, vers Liberté, ahurissant, quasiment que des trucs improbables, des hybrides de tchétchène, d'albanais, d'algériens et de noirs d'origine indéterminé.
Mais c'est bien, en espérant qu'ils violent les antifas locaux et autres gogols associatifs.
J'ai déjà pris 20 kilos à cause du pop-corn et des chips en lisant les récits des pires vendus de la Place Guerin, enfin confrontés à leurs idoles squattant très agressivement aujourd'hui leur cher quartier gauchiste intégriste.

Passent-ils toujours des films pour pleurer sur les pauvres petits noirs défoncés au crack au café de la plage ?
Ah ah ah

Tire toi de là, c'est pas les coins sympas qui manquent autour
 
Top