Belles banlieues du sud Parisien (92, 78, 91): nos bourgeois et leurs nègres

Paul Mauser

Gauchiste en rémission
Membre
J'écris ici sur ce que j'ai connu dans mon enfance, donc, on va dire, dans les années 90 et au début des années 2000.

Evidemment, toute personne sensée obligée d'habiter en région parisienne pour des raisons professionnelles aura 3 choix principaux:

-Paris intra-muros: c'est extrèmement cher. Je n'y reviendrais pas plus avant: il y a déjà eu plusieurs courriers d'auditeurs dans les émissions et il y a déjà au moins un tread consacré.

-Les belles banlieues lointaines, comme Fontainebleau, Nemours, Rambouillet, Dourdan, Provins, la Ferté sous Jouarre: pas mon propos ici: ça peut être une solution si vous cherchez une belle qualité de vie dans la région pour pas trop cher, mais ces villes ont également leurs problèmes de boucaques et de crouilles (même s'il n'y en a pas dedans, tant que vous êtes soumis aux transports en commun, vous traversez des zones de guerre, et vous coltinez donc la faune qui va avec); et le problème de ces zones reste évidemment les transports.

- Restent les proches banlieues bourgeoises du 92, nord du 91 et 78: Bourg-la-Reine, Sceaux, Le Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry, Verrières le Buisson, Vélizy, le Vésinet, Versailles, etc, etc, etc.
Je peux vous en parler un peu. Racialement, évidemment, cela n'a rien à voir avec Paris, ni même avec les banlieues rouges-nègres des 93 et 94.
On est d'accord là-dessus. Beaucoup d'espaces verts, des structures scolaires en bon état, même dans les établissements publics, beaucoup de professions libérales. Des loyers moins élevés qu'à Paris, même si on reste encore dans le haut du panier.

Mais ce qui me manque aujourd'hui de cette partie de la région, c'est une certaine ambiance: Il n'y a pas de racailles, tout simplement parce que les racailles n'y viennent pas. Tandis que des hordes d'orcs du Mordor et autres Huruk-Khaï vont investir les hauts lieux parisiens les vendredis et samedis soirs (Châtelet, Bastille, République, les Champs, ...), ils n'iront jamais, jamais dans les coins que je viens de citer. Parce que rien ne les y intéresse: il y a peu de centres commerciaux géants, privilégiant les structures plus modestes.

Mais attention, je parle ici de la racaille qui vient foutre le bordel, dealer en masse, imposer sa religion du désert, etc.
Parce que pour ce qui est de la composition raciale, ne croyez pas que vous allez échapper à la grande négrification! Non, non, non!

Il y a un premier facteur à intégrer pour les lecteurs provinciaux qui me liraient: en île-de-France, le sigle RER est synonyme de nègres.
Ainsi, partout, partout où vous trouverez une station de RER, peu importe où, vous trouverez invariablement du marron. C'est une certitude absolue. D'ailleurs, c'est étrange: vous verrez plus de blancs dans le métro de Paris qui est pourtant la Capitale du Grand remplacement que dans n'importe quel RER d'une banlieue Catho-prout-prout. Le RER, qu'il soit A, B, C, D ou E est une véritable perfusion à nègres les plus répugnants, les plus bizarres, les plus odorants. C'est un cathéter infernal.

Toutefois, dans les coins que j'ai cités, les Africains se divisent en 3 catégories, c'est pour cela qu'on a l'impression de moins les voir: ils ne sont pas tout le temps aux mêmes endroits, aux mêmes moments.

-Le nègre bleu du fin fond de l'Enfer: il est en général clandestin et hébergé chez des cousins, des amis, de la famille: il transitera donc par le RER B qui déssert les 2 aéroports internationaux parisiens. Une fois sorti du RER, vous ne le reverrez plus, il se fera en général discret, à moins qu'il n'entre dans la 2ème catégorie:

-Le nègre "travailleur". Embauché par une société de ménage, d'aide à domicile ou bien n'importe quelle société de prestations de services pour aller travailler...Chez nos chers bourgeois du Sud parisiens! Et oui! un maximum de professions libérales chez ces gens là, il faut bien que quelqu'un garde les enfants, fasse le ménage, la cuisine, change les couches de mémé, pendant que Madême part se faire faire une manucure pour aller à un gala de charité lever des fonds...pour l'Afrique...Vous le croiserez encore une fois dans les transports, et...et... A l'Eglise! Et oui! les Eglises de ce secteurs se grand-remplacent à une vitesse!
C'est négro-spiritual à tous les étages! Un fourmillement de nègres cathos et de négresses en boubous qui reme'cient le Seigneu' Jésus-là-didonw; à n'en plus finir.

-Enfin, la catégorie la plus importante: ce que l'on appelle communément le "nègre à lunettes" bien qu'il faut intégrer qu'il puisse s'agir également de bougnoules à lunettes. Bref, de l'Africon à lunettes, dans tous les cas.
C'est en général un descendant de l'une des 2 premières catégories qui a travaillé tant qu'il a pu pour intégrer la bourgeoisie de banlieue. Il travaille dans l'informatique, certaines professions libérales liées à la santé (opticien, parapharmacien (notez que "para" est en gras, c'est important)), commerces à la con: articles de sports, compléments alimentaires, vapoteuses, etc, etc.

Car oui, le plus gros problème de ce coin en matière de population, ce sont ces bourgeois blancs, boomers la plupart du temps, qui n'ont aucune mais alors vraiment aucune conscience raciale, ni même morale: Qui constituait le gros des troupes de la Manif pour Tous depuis 2013? Ces bourgeois blancs du 92 et du 78. QUI a voté Macron, la fiotte à juifs dès le 1er tour en 2017? Les mêmes. Les mêmes!
Vous pouvez aller chercher les résultats des élections sur le site internet du Ministère de l'Intérieur, vous verrez: Macon dès les 1er tour! Toutes ces banlieues bourgeoises soit-disant catholiques on voté en masse pour l'ancien Sec Gen de l'Elysée de Hollande et Ministre de l'Economie sous le même Hollande! Le même Macron qui invite des nègres pédés à l'Elysée pour la fête de la musique!

Ce sont ces mêmes bourgeois de droite qui accueillent les nègres et les bougnoules à bras ouverts "du moment qu'ils travaillent et ne font pas de bêtises"!!!

J'enrage rien qu'à penser à leur tiédeur infecte qui colore le pays le plus naturellement du Monde!

"Et puis ces gens sont catholiques, vous comprenez, ils sont comme nous" aaaaaaaaaaah! Les sales vieux!

Bref, je concluerais en disant que pour l'instant, ces villes sont encore des villes où il fait à peu près bon vivre, si vous en avez les moyens.
C'est pour cela que je ne saurais que trop conseiller aux camarades participatifs qui se trouveraient dans la région d'investir dans ces coins pour les repeupler de bons blancs racistes et participatifs. Avant que ces lieux ne soient repeuplés de gentils nègres à lunettes catholiques.

Il y a urgence.
 

TournevisPatriote

Gauchiste en rémission
Membre
Sur les banlieues huppées de l'Ouest parisien, c'est intéressant, car ça me permet de ressortir ceci de mes archives. Il y a eu une manif contre l'implantation de migrants de Calais à Louveciennes (Yvelines) en 2016, les cathos bourges de LR ont manifesté aux cotés de natios, mais ceux-ci ont bien mis le nez dans la merde de ces candaules hypocrites, à l'image de cet élu FN bien déter...

 

William Calley

Crypto-villiériste
Membre
J'écris ici sur ce que j'ai connu dans mon enfance, donc, on va dire, dans les années 90 et au début des années 2000.

Evidemment, toute personne sensée obligée d'habiter en région parisienne pour des raisons professionnelles aura 3 choix principaux:

-Paris intra-muros: c'est extrèmement cher. Je n'y reviendrais pas plus avant: il y a déjà eu plusieurs courriers d'auditeurs dans les émissions et il y a déjà au moins un tread consacré.

-Les belles banlieues lointaines, comme Fontainebleau, Nemours, Rambouillet, Dourdan, Provins, la Ferté sous Jouarre: pas mon propos ici: ça peut être une solution si vous cherchez une belle qualité de vie dans la région pour pas trop cher, mais ces villes ont également leurs problèmes de boucaques et de crouilles (même s'il n'y en a pas dedans, tant que vous êtes soumis aux transports en commun, vous traversez des zones de guerre, et vous coltinez donc la faune qui va avec); et le problème de ces zones reste évidemment les transports.

- Restent les proches banlieues bourgeoises du 92, nord du 91 et 78: Bourg-la-Reine, Sceaux, Le Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry, Verrières le Buisson, Vélizy, le Vésinet, Versailles, etc, etc, etc.
Je peux vous en parler un peu. Racialement, évidemment, cela n'a rien à voir avec Paris, ni même avec les banlieues rouges-nègres des 93 et 94.
On est d'accord là-dessus. Beaucoup d'espaces verts, des structures scolaires en bon état, même dans les établissements publics, beaucoup de professions libérales. Des loyers moins élevés qu'à Paris, même si on reste encore dans le haut du panier.

Mais ce qui me manque aujourd'hui de cette partie de la région, c'est une certaine ambiance: Il n'y a pas de racailles, tout simplement parce que les racailles n'y viennent pas. Tandis que des hordes d'orcs du Mordor et autres Huruk-Khaï vont investir les hauts lieux parisiens les vendredis et samedis soirs (Châtelet, Bastille, République, les Champs, ...), ils n'iront jamais, jamais dans les coins que je viens de citer. Parce que rien ne les y intéresse: il y a peu de centres commerciaux géants, privilégiant les structures plus modestes.

Mais attention, je parle ici de la racaille qui vient foutre le bordel, dealer en masse, imposer sa religion du désert, etc.
Parce que pour ce qui est de la composition raciale, ne croyez pas que vous allez échapper à la grande négrification! Non, non, non!

Il y a un premier facteur à intégrer pour les lecteurs provinciaux qui me liraient: en île-de-France, le sigle RER est synonyme de nègres.
Ainsi, partout, partout où vous trouverez une station de RER, peu importe où, vous trouverez invariablement du marron. C'est une certitude absolue. D'ailleurs, c'est étrange: vous verrez plus de blancs dans le métro de Paris qui est pourtant la Capitale du Grand remplacement que dans n'importe quel RER d'une banlieue Catho-prout-prout. Le RER, qu'il soit A, B, C, D ou E est une véritable perfusion à nègres les plus répugnants, les plus bizarres, les plus odorants. C'est un cathéter infernal.

Toutefois, dans les coins que j'ai cités, les Africains se divisent en 3 catégories, c'est pour cela qu'on a l'impression de moins les voir: ils ne sont pas tout le temps aux mêmes endroits, aux mêmes moments.

-Le nègre bleu du fin fond de l'Enfer: il est en général clandestin et hébergé chez des cousins, des amis, de la famille: il transitera donc par le RER B qui déssert les 2 aéroports internationaux parisiens. Une fois sorti du RER, vous ne le reverrez plus, il se fera en général discret, à moins qu'il n'entre dans la 2ème catégorie:

-Le nègre "travailleur". Embauché par une société de ménage, d'aide à domicile ou bien n'importe quelle société de prestations de services pour aller travailler...Chez nos chers bourgeois du Sud parisiens! Et oui! un maximum de professions libérales chez ces gens là, il faut bien que quelqu'un garde les enfants, fasse le ménage, la cuisine, change les couches de mémé, pendant que Madême part se faire faire une manucure pour aller à un gala de charité lever des fonds...pour l'Afrique...Vous le croiserez encore une fois dans les transports, et...et... A l'Eglise! Et oui! les Eglises de ce secteurs se grand-remplacent à une vitesse!
C'est négro-spiritual à tous les étages! Un fourmillement de nègres cathos et de négresses en boubous qui reme'cient le Seigneu' Jésus-là-didonw; à n'en plus finir.

-Enfin, la catégorie la plus importante: ce que l'on appelle communément le "nègre à lunettes" bien qu'il faut intégrer qu'il puisse s'agir également de bougnoules à lunettes. Bref, de l'Africon à lunettes, dans tous les cas.
C'est en général un descendant de l'une des 2 premières catégories qui a travaillé tant qu'il a pu pour intégrer la bourgeoisie de banlieue. Il travaille dans l'informatique, certaines professions libérales liées à la santé (opticien, parapharmacien (notez que "para" est en gras, c'est important)), commerces à la con: articles de sports, compléments alimentaires, vapoteuses, etc, etc.

Car oui, le plus gros problème de ce coin en matière de population, ce sont ces bourgeois blancs, boomers la plupart du temps, qui n'ont aucune mais alors vraiment aucune conscience raciale, ni même morale: Qui constituait le gros des troupes de la Manif pour Tous depuis 2013? Ces bourgeois blancs du 92 et du 78. QUI a voté Macron, la fiotte à juifs dès le 1er tour en 2017? Les mêmes. Les mêmes!
Vous pouvez aller chercher les résultats des élections sur le site internet du Ministère de l'Intérieur, vous verrez: Macon dès les 1er tour! Toutes ces banlieues bourgeoises soit-disant catholiques on voté en masse pour l'ancien Sec Gen de l'Elysée de Hollande et Ministre de l'Economie sous le même Hollande! Le même Macron qui invite des nègres pédés à l'Elysée pour la fête de la musique!

Ce sont ces mêmes bourgeois de droite qui accueillent les nègres et les bougnoules à bras ouverts "du moment qu'ils travaillent et ne font pas de bêtises"!!!

J'enrage rien qu'à penser à leur tiédeur infecte qui colore le pays le plus naturellement du Monde!

"Et puis ces gens sont catholiques, vous comprenez, ils sont comme nous" aaaaaaaaaaah! Les sales vieux!

Bref, je concluerais en disant que pour l'instant, ces villes sont encore des villes où il fait à peu près bon vivre, si vous en avez les moyens.
C'est pour cela que je ne saurais que trop conseiller aux camarades participatifs qui se trouveraient dans la région d'investir dans ces coins pour les repeupler de bons blancs racistes et participatifs. Avant que ces lieux ne soient repeuplés de gentils nègres à lunettes catholiques.

Il y a urgence.
J adore ta prose ,tu as dépeins le tout avec brio , les boomers crèveront que nous ; aurons à supporter ce merdier.
Le boomer sans vouloir l'accabler plus que ça , a vecu la france des 30 glorieuses , emplois ,homogénéité du peuple ,bref tout ce qui faisait cette france bucolique que j aime , mais celui la meme n a pas eu de conscience politique , ayant vécu sans combattre , puisque indo et algerie ont été des guerres pour les pré boomers.
Maintenant celui ci fait tout pour préserver ses derniers acquis sachant pertinemment que la fête est bel et bien finie.
 

Aletaia_38

Gauchiste en rémission
Membre
Me
J'écris ici sur ce que j'ai connu dans mon enfance, donc, on va dire, dans les années 90 et au début des années 2000.

Evidemment, toute personne sensée obligée d'habiter en région parisienne pour des raisons professionnelles aura 3 choix principaux:

-Paris intra-muros: c'est extrèmement cher. Je n'y reviendrais pas plus avant: il y a déjà eu plusieurs courriers d'auditeurs dans les émissions et il y a déjà au moins un tread consacré.

-Les belles banlieues lointaines, comme Fontainebleau, Nemours, Rambouillet, Dourdan, Provins, la Ferté sous Jouarre: pas mon propos ici: ça peut être une solution si vous cherchez une belle qualité de vie dans la région pour pas trop cher, mais ces villes ont également leurs problèmes de boucaques et de crouilles (même s'il n'y en a pas dedans, tant que vous êtes soumis aux transports en commun, vous traversez des zones de guerre, et vous coltinez donc la faune qui va avec); et le problème de ces zones reste évidemment les transports.

- Restent les proches banlieues bourgeoises du 92, nord du 91 et 78: Bourg-la-Reine, Sceaux, Le Plessis-Robinson, Châtenay-Malabry, Verrières le Buisson, Vélizy, le Vésinet, Versailles, etc, etc, etc.
Je peux vous en parler un peu. Racialement, évidemment, cela n'a rien à voir avec Paris, ni même avec les banlieues rouges-nègres des 93 et 94.
On est d'accord là-dessus. Beaucoup d'espaces verts, des structures scolaires en bon état, même dans les établissements publics, beaucoup de professions libérales. Des loyers moins élevés qu'à Paris, même si on reste encore dans le haut du panier.

Mais ce qui me manque aujourd'hui de cette partie de la région, c'est une certaine ambiance: Il n'y a pas de racailles, tout simplement parce que les racailles n'y viennent pas. Tandis que des hordes d'orcs du Mordor et autres Huruk-Khaï vont investir les hauts lieux parisiens les vendredis et samedis soirs (Châtelet, Bastille, République, les Champs, ...), ils n'iront jamais, jamais dans les coins que je viens de citer. Parce que rien ne les y intéresse: il y a peu de centres commerciaux géants, privilégiant les structures plus modestes.

Mais attention, je parle ici de la racaille qui vient foutre le bordel, dealer en masse, imposer sa religion du désert, etc.
Parce que pour ce qui est de la composition raciale, ne croyez pas que vous allez échapper à la grande négrification! Non, non, non!

Il y a un premier facteur à intégrer pour les lecteurs provinciaux qui me liraient: en île-de-France, le sigle RER est synonyme de nègres.
Ainsi, partout, partout où vous trouverez une station de RER, peu importe où, vous trouverez invariablement du marron. C'est une certitude absolue. D'ailleurs, c'est étrange: vous verrez plus de blancs dans le métro de Paris qui est pourtant la Capitale du Grand remplacement que dans n'importe quel RER d'une banlieue Catho-prout-prout. Le RER, qu'il soit A, B, C, D ou E est une véritable perfusion à nègres les plus répugnants, les plus bizarres, les plus odorants. C'est un cathéter infernal.

Toutefois, dans les coins que j'ai cités, les Africains se divisent en 3 catégories, c'est pour cela qu'on a l'impression de moins les voir: ils ne sont pas tout le temps aux mêmes endroits, aux mêmes moments.

-Le nègre bleu du fin fond de l'Enfer: il est en général clandestin et hébergé chez des cousins, des amis, de la famille: il transitera donc par le RER B qui déssert les 2 aéroports internationaux parisiens. Une fois sorti du RER, vous ne le reverrez plus, il se fera en général discret, à moins qu'il n'entre dans la 2ème catégorie:

-Le nègre "travailleur". Embauché par une société de ménage, d'aide à domicile ou bien n'importe quelle société de prestations de services pour aller travailler...Chez nos chers bourgeois du Sud parisiens! Et oui! un maximum de professions libérales chez ces gens là, il faut bien que quelqu'un garde les enfants, fasse le ménage, la cuisine, change les couches de mémé, pendant que Madême part se faire faire une manucure pour aller à un gala de charité lever des fonds...pour l'Afrique...Vous le croiserez encore une fois dans les transports, et...et... A l'Eglise! Et oui! les Eglises de ce secteurs se grand-remplacent à une vitesse!
C'est négro-spiritual à tous les étages! Un fourmillement de nègres cathos et de négresses en boubous qui reme'cient le Seigneu' Jésus-là-didonw; à n'en plus finir.

-Enfin, la catégorie la plus importante: ce que l'on appelle communément le "nègre à lunettes" bien qu'il faut intégrer qu'il puisse s'agir également de bougnoules à lunettes. Bref, de l'Africon à lunettes, dans tous les cas.
C'est en général un descendant de l'une des 2 premières catégories qui a travaillé tant qu'il a pu pour intégrer la bourgeoisie de banlieue. Il travaille dans l'informatique, certaines professions libérales liées à la santé (opticien, parapharmacien (notez que "para" est en gras, c'est important)), commerces à la con: articles de sports, compléments alimentaires, vapoteuses, etc, etc.

Car oui, le plus gros problème de ce coin en matière de population, ce sont ces bourgeois blancs, boomers la plupart du temps, qui n'ont aucune mais alors vraiment aucune conscience raciale, ni même morale: Qui constituait le gros des troupes de la Manif pour Tous depuis 2013? Ces bourgeois blancs du 92 et du 78. QUI a voté Macron, la fiotte à juifs dès le 1er tour en 2017? Les mêmes. Les mêmes!
Vous pouvez aller chercher les résultats des élections sur le site internet du Ministère de l'Intérieur, vous verrez: Macon dès les 1er tour! Toutes ces banlieues bourgeoises soit-disant catholiques on voté en masse pour l'ancien Sec Gen de l'Elysée de Hollande et Ministre de l'Economie sous le même Hollande! Le même Macron qui invite des nègres pédés à l'Elysée pour la fête de la musique!

Ce sont ces mêmes bourgeois de droite qui accueillent les nègres et les bougnoules à bras ouverts "du moment qu'ils travaillent et ne font pas de bêtises"!!!

J'enrage rien qu'à penser à leur tiédeur infecte qui colore le pays le plus naturellement du Monde!

"Et puis ces gens sont catholiques, vous comprenez, ils sont comme nous" aaaaaaaaaaah! Les sales vieux!

Bref, je concluerais en disant que pour l'instant, ces villes sont encore des villes où il fait à peu près bon vivre, si vous en avez les moyens.
C'est pour cela que je ne saurais que trop conseiller aux camarades participatifs qui se trouveraient dans la région d'investir dans ces coins pour les repeupler de bons blancs racistes et participatifs. Avant que ces lieux ne soient repeuplés de gentils nègres à lunettes catholiques.

Il y a urgence.
Merci pour cette palpitante description du cuckism bourgeois catho. Ces traîtres iront se réfugier en Bretagne préservée, dans leurs résidences secondaires à Dinard, à la retraite.

Et, quand le pays sera trop invivable (à cause d'eux) ils iront rejoindre leur progéniture installée à l'étranger, dans des gated communities américaines ou à Singapour, après leur école de commerce.
 

Paul Mauser

Gauchiste en rémission
Membre
Me


Merci pour cette palpitante description du cuckism bourgeois catho. Ces traîtres iront se réfugier en Bretagne préservée, dans leurs résidences secondaires à Dinard, à la retraite.

Et, quand le pays sera trop invivable (à cause d'eux) ils iront rejoindre leur progéniture installée à l'étranger, dans des gated communities américaines ou à Singapour, après leur école de commerce.
Tiens, c'est amusant ça. Plus jeune j'avais un couple d'amis, cathos-cucks au possible, lui "de droite" (Sarkozy), elle socialo-éduc'nat' à fond, qui se s'étaient installés dans une ville du 92 en transition de la bourgeoisie vers le trou à merde racial.
Ils ont finit par se faire muter tous les 2 dans l'académie de Dinard :LOL::ROFLMAO: (c'est facile, c'est l'Etat qui paie).

Mais le plus drôle (ou pas), c'est qu'une fois confortablement installés dans leur petit paradis racial, ils plaignaient encore leurs anciens collègues restés là-bas....Du chaos racial et sécuritaire? Non!!! Du manque de moyens, de la suppression de postes et autres dispositifs pour cas sociaux bougnouliques!

Avec ces gens là, le problème n'est jamais l'Africain! Le problème, c'est toujours qu'il n'y a pas assez de moyens pour prendre en charge l'Africain qui se torche le cul sur les murs en fumant son joint! 😄🤣

-->> AUTISME RADICAL!
 

Aletaia_38

Gauchiste en rémission
Membre
Tiens, c'est amusant ça. Plus jeune j'avais un couple d'amis, cathos-cucks au possible, lui "de droite" (Sarkozy), elle socialo-éduc'nat' à fond, qui se s'étaient installés dans une ville du 92 en transition de la bourgeoisie vers le trou à merde racial.
Ils ont finit par se faire muter tous les 2 dans l'académie de Dinard :LOL::ROFLMAO: (c'est facile, c'est l'Etat qui paie).

Mais le plus drôle (ou pas), c'est qu'une fois confortablement installés dans leur petit paradis racial, ils plaignaient encore leurs anciens collègues restés là-bas....Du chaos racial et sécuritaire? Non!!! Du manque de moyens, de la suppression de postes et autres dispositifs pour cas sociaux bougnouliques!

Avec ces gens là, le problème n'est jamais l'Africain! Le problème, c'est toujours qu'il n'y a pas assez de moyens pour prendre en charge l'Africain qui se torche le cul sur les murs en fumant son joint! 😄🤣

-->> AUTISME RADICAL!
Et oui, tu décris aussi très bien cette réalité, je n'ai pas pris cet exemple au hasard. Ces gens là baignent dans la pire hypocrisie possible. Comme tu le dis, "le manque de moyens" et un code fourre tout pour masquer la réalité (et surtout son hypocrisie). On ne voit pas quel manque de moyens ces espaces peuvent manquer sachant les investissements permanents et conséquents déployés depuis des décennies. Ils sont incapables d'expliquer quels sont ces fameux "moyens" manquants. C'est simple, car il n'y en a pas. C'est plus confortable de se bercer d'illusions pour ne pas que la réalité nous rattrape, surtout qu'en plus socialement on ne risque rien.

N'empêche je trouve tellement drôle toutes ces contorsions idéologiques pour nier le réel. Les fameux "moyens" en sont une des plus répandu (dans l'éducation nationale).
 

Lebyros

Gauchiste en rémission
Membre
Excellent résumé, c'est exactement la situation. J'y habite encore et même si je n'ai qu'une envie, c'est me tirer à la campagne profonde, je refuse de fuir devant la mélasserie, surtout que j'arrive, petit à petit, à convaincre les enfants des cathos bobos de reprendre leur destin en main.
D'ici peu je monterai une association (sous couverture) dont seul un democrate à l'oeil aguerris pourra comprendre la véritable nature mais je n'en dirait pas plus.

J'ajouterai que le prolétarait blanc fuyant les cités mais voulant conserver son emploi emménage dans les logements sociaux fraîchement construits près des zones pavillonnaires bourgeoises et ça c'est une très bonne chose.
 

Fernand Naudin

Gauchiste en rémission
Membre
N'empêche je trouve tellement drôle toutes ces contorsions idéologiques pour nier le réel. Les fameux "moyens" en sont une des plus répandu (dans l'éducation nationale).
Pas que, bien évidemment : fonction publique hospitalière (c'est d'actualité...), transports publics, administration générale, territoriale...etc.
Tout le temps, partout : "on manque de moyens".
C'est effectivement une traduction schizophrène du bien plus vrai : "arrêtez de filer des piscines de pognons à tous les marrons du monde".

Je conchie ces "défenseurs du service public" incapables de (se) demander pourquoi, avec les budgets les plus élevés par tête de pipe de l'UE, ils doivent se démerder avec leur bite (plus beaucoup) et leur couteau.
Ils voulaient des macaques ? Ils en ont. Ils voulaient que la France remplisse sa mission millénaire de subvenir aux besoins insatiables de toute la semi-humanité de la planète ? C'est fait. Ils voulaient aider les mineurs isolés de 40 ans et les centenaires du bled de 70 ans ? Banco coco, tu l'as dans le dos.

Qu'ils se plaignent pas. Mon pognon et mes "applaudissements solidaires" vous pouvez vous les carrer profond : il y a longtemps que vous ne les méritez plus.
 

Aletaia_38

Gauchiste en rémission
Membre
Pas que, bien évidemment : fonction publique hospitalière (c'est d'actualité...), transports publics, administration générale, territoriale...etc.
Tout le temps, partout : "on manque de moyens".
C'est effectivement une traduction schizophrène du bien plus vrai : "arrêtez de filer des piscines de pognons à tous les marrons du monde".

Je conchie ces "défenseurs du service public" incapables de (se) demander pourquoi, avec les budgets les plus élevés par tête de pipe de l'UE, ils doivent se démerder avec leur bite (plus beaucoup) et leur couteau.
Ils voulaient des macaques ? Ils en ont. Ils voulaient que la France remplisse sa mission millénaire de subvenir aux besoins insatiables de toute la semi-humanité de la planète ? C'est fait. Ils voulaient aider les mineurs isolés de 40 ans et les centenaires du bled de 70 ans ? Banco coco, tu l'as dans le dos.

Qu'ils se plaignent pas. Mon pognon et mes "applaudissements solidaires" vous pouvez vous les carrer profond : il y a longtemps que vous ne les méritez plus.
Oui bien sûr, c'est évidemment le cas de toute la fonction publique en effet. Avec toujours ce manque de moyens (malgré des impôts élevés et un système qui fonctionnait plutôt bien avant).

Le pire étant que souvent, dans le cas de l'école, ils sous entendent qu'en France, dans le 93, c'est la ségrégation raciale et l'Etat les défavorise volontairement, avec des locaux pourris, ... :cautious:
 

TournevisPatriote

Gauchiste en rémission
Membre
Pas que, bien évidemment : fonction publique hospitalière (c'est d'actualité...), transports publics, administration générale, territoriale...etc.
Tout le temps, partout : "on manque de moyens".
C'est effectivement une traduction schizophrène du bien plus vrai : "arrêtez de filer des piscines de pognons à tous les marrons du monde".

Je conchie ces "défenseurs du service public" incapables de (se) demander pourquoi, avec les budgets les plus élevés par tête de pipe de l'UE, ils doivent se démerder avec leur bite (plus beaucoup) et leur couteau.
Ils voulaient des macaques ? Ils en ont. Ils voulaient que la France remplisse sa mission millénaire de subvenir aux besoins insatiables de toute la semi-humanité de la planète ? C'est fait. Ils voulaient aider les mineurs isolés de 40 ans et les centenaires du bled de 70 ans ? Banco coco, tu l'as dans le dos.

Qu'ils se plaignent pas. Mon pognon et mes "applaudissements solidaires" vous pouvez vous les carrer profond : il y a longtemps que vous ne les méritez plus.
Comment toujours plus faire tourner la machine à augmenter les impôts et les taxes ? Il suffit d'éviter de résoudre les questions interdites. CQFD.
 

Kaczynski

Gauchiste en rémission
Membre
Je suis d'accord et c'est d'ailleurs impressionnant la différence entre l'est, le nord et le sud de l'IDF et l'ouest
Je ne connais pas le 91 mais d'après ce que j'ai compris, quelques communes ne sont même plus françaises la-bas (Grigny, Evry, Les Ulis et quelques autres)
Le 92, Neuilly, Levallois-perret, Boulogne-Billancourt ou Rueil, on peut y vivre sans trop de problème quoi que à Rueil-malmaison par exemple, qui est considérée comme une ville de riche, on y voit aujourd'hui parfois des chances commettre des délits, notamment à cause des arabes et noirs du quartier de "la fouilleuse".
Tout comme une ville voisine de Rueil, Suresnes, aujourd'hui, il y'a de plus en plus d'actes de délinquance alors qu'elle a toujours été considérée comme une ville calme et sans problème.
A une époque, la haute aristocratie y vivait, tout comme des bourgeois mais au cours de l'histoire et surtout depuis la révolution française, il y'a eu beaucoup de modification dans la ville, elle s'est de plus en plus urbanisée.
En ayant brièvement consulté la page wikipedia, apparemment, certains ont voulu mettre fin à des privilèges dans la ville, enfin le mieux c'est de lire entièrement la page ou de connaitre l'histoire de la ville.

Mais Suresnes est devenue de plus en plus cosmopolite dans les quarante dernières années, les noirs et arabes ont remplacés les blancs des quelques quartiers de la ville comme la cité jardin qui existe pourtant depuis les années 1930.
Cependant ça reste une ville dans laquelle une bonne partie des habitants sont blancs et financièrement assez aisés.

De plus, des villes comme Suresnes dans le 92 ou d'autres dans le 78 sont des villes riches en histoire, il y'a plein de monuments historiques dans ces villes, ce sont des communes qui ont ou avaient un grand patrimoine, certains chateaux, domaines, églises ou abbayes ayant été détruits dans le cadre de l'amenagement urbain de certaines villes ou pour d'autres raisons.

Les seules villes qui restent clean dans les Hauts-de-seine selon moi, c'est Vaucresson, Garches, St cloud (plus urbain que les autres), Ville-d'Avray ou Marnes-la-Coquette, cependant, c'est evidemment des villes de riches.
Il reste Chaville et Sèvres, dont les habitants sont majoritairement de classe moyenne voire aisée mais elles deviennent de plus en plus cosmopolite et puis il y'a déjà trop d'immeubles, de logements sociaux à mon goût.

Puis, il y'a des villes comme Sceaux, Antony ou Bourg-la-Reine mais personnellement je n'aimerais pas y vivre parce que elles sont toutes voisines de villes pleines de chances dans lesquelles il y'a pas mal délinquance et puis je n'aime pas vraiment le sud du 92, c'est bien trop urbain, bien trop de densité, de population, d'embouteillage et surtout ca devient de plus en plus cosmopolite lorsque certaines villes sont déjà bien remplacées.
Pour ce qui est de Puteaux, Boulogne, Neuilly ou Levallois, je n'aime pas, beaucoup trop proche de Paris et du périphérique, trop de polution, trop de mouvement dans ces villes, des travailleurs, des voitures, trop urbain.
Selon moi, 70% du 92 n'est plus habitable pour quelqu'un qui veut fuir le vivre ensemble et le grand remplacement.

Le seul département où on peut se sentir bien et encore chez soi en île-de-France selon moi, c'est le 78
C'est rempli de parcs, de domaines, de chateaux, de monuments, c'est rempli d'histoire. Versailles, c'est grandiose mais il y'a plein de villes où il fait bon vivre dans le 78, le Vesinet, le Chesnay, la Celle-Saint-Cloud et bien d'autres.
Cependant, pour beaucoup d'entre elles, il faut assez bien gagner sa vie pour pouvoir y vivre
Et puis même dans le 78, il y'a des villes qui ne sont même plus françaises aujourd'hui, Trappes, les Mureaux, Sartrouville, Mantes la jolie pour les plus connues, ce sont des villes dans lesquelles les étrangers font la loi, c'est rempli de musulmans et de chances pour la France.

Je pense même que certains maires sont corrompus dans ces villes, ils doivent être victime de chantage ou d'intimidation de la part des allogènes, des adjoints ou des conseillers municipaux arabes ou noirs doivent faire pression sur des maires gauchistes pour faire construire des mosquées, des espaces "culturels" et sportifs pour les jeunes, pour avoir des places dans des logements sociaux etc... il y'a un livre sorti recemment qui traite du sujet d'ailleurs "Le Maire et les Barbares".
Il y'a même des villes qui sont pourtant vachement calme d'apparance comme Guyancourt dans lesquelles il y'a maintenant des bandes d'arabes et de noirs qui y commettent des délits.

Enfin bref, tout ça pour dire que ca change rapidement et que les Français se font grand remplacer partout en France.
Je parle du 78 et du 92 parce que c'est ce que je connais le mieux, je sais qu'il y'a le 95 aussi, certains diront qu'il y'a pas mal de villes où il y fait bon vivre mais selon moi, 30% des communes du val-d'oise sont déjà pleines d'arabes et de noirs aujourd'hui, certaines même comme Argenteuil ou Sarcelles n'ont plus rien de français, déjà dans les années 90 c'était pas top alors aujourd'hui c'est encore pire.

C'est malheureux mais aujourd'hui pour vivre loin de la faune sauvage en île-de-France, il faut assez bien gagner sa vie, je ne connais pas du tout les prix de l'immobilier mais ce ne sera pas donné et puis pour les logements sociaux, il reste une infime minorité de villes dans lesquelles vous pouvez vivre mais vous ne serez pas qu'entre blanc, certes les allogènes y seront un peu mieux éduquées et moins nombreux que dans les villes les plus populaires mais dès lors qu'ils seront plus nombreux, ils voudront imposer leurs lois et ils se mettront à respecter de moins en moins les autres.
 
Last edited:

QuaranteQuatreBZH

Branleur sous pseudo
Membre
Je suis d'accord et c'est d'ailleurs impressionnant la différence entre l'est, le nord et le sud de l'IDF et l'ouest
Je ne connais pas le 91 mais d'après ce que j'ai compris, quelques communes ne sont même plus françaises la-bas (Grigny, Evry, Les Ulis et quelques autres)
Le 92, pour y avoir vécu toute ma vie, je peux dire que ce n'est pas forcément le top.
Neuilly, Levallois-perret, Boulogne-Billancourt ou Rueil, on peut y vivre sans trop de problème quoi que à Rueil-malmaison par exemple, qui est considérée comme une ville de riche, on y voit aujourd'hui parfois des chances commettre des délits, notamment à cause des arabes et noirs du quartier de "la fouilleuse".
Tout comme une ville voisine de Rueil, Suresnes, aujourd'hui, il y'a de plus en plus d'actes de délinquance alors qu'elle a toujours été considérée comme une ville calme et sans problème.
A une époque, la haute aristocratie y vivait, tout comme des bourgeois mais au cours de l'histoire et surtout depuis la révolution française, il y'a eu beaucoup de modification dans la ville, elle s'est de plus en plus urbanisée.
En ayant brièvement consulté la page wikipedia, apparamment, certains ont voulu mettre fin à des privilèges dans la ville, enfin le mieux c'est de lire entièrement la page ou de connaitre l'histoire de la ville.

Mais Suresnes est devenue de plus en plus cosmopolite dans les quarante dernières années, les noirs et arabes ont remplacés les blancs des quelques quartiers de la ville comme la cité jardin qui existe pourtant depuis les années 1930.
Cependant ça reste une ville dans laquelle une bonne partie des habitants sont blancs et financièrement assez aisés.

De plus, des villes comme Suresnes dans le 92 ou d'autres dans le 78 sont des villes riches en histoire, il y'a plein de monuments historiques dans ces villes, ce sont des communes qui ont ou avaient un grand patrimoine, certains chateaux, domaines, églises ou abbayes ayant été détruits dans le cadre de l'amenagement urbain de certaines villes ou pour d'autres raisons.

Les seules villes qui restent clean dans les Hauts-de-seine selon moi, c'est Vaucresson, Garches, St cloud (plus urbain que les autres), Ville-d'Avray ou Marnes-la-Coquette, cependant, c'est evidemment des villes de riches.
Il reste Chaville et Sèvres, dont les habitants sont majoritairement de classe moyenne voire aisée mais elles deviennent de plus en plus cosmopolite et puis il y'a déjà trop d'immeubles, de logements sociaux à mon goût.

Puis, il y'a des villes comme Sceaux, Antony ou Bourg-la-Reine mais personnellement je n'aimerais pas y vivre parce que elles sont toutes voisines de villes pleines de chances dans lesquelles il y'a pas mal délinquance et puis je n'aime pas vraiment le sud du 92, c'est bien trop urbain, bien trop de densité, de population, d'embouteillage et surtout ca devient de plus en plus cosmopolite lorsque certaines villes sont déjà bien remplacées.
Pour ce qui est de Puteaux, Boulogne, Neuilly ou Levallois, je n'aime pas, beaucoup trop proche de Paris et du périphérique, trop de polution, trop de mouvement dans ces villes, des travailleurs, des voitures, trop urbain.
Selon moi, 70% du 92 n'est plus habitable pour quelqu'un qui veut fuir le vivre ensemble et le grand remplacement.

Le seul département où on peut se sentir bien et encore chez soi en île-de-France selon moi, c'est le 78, c'est d'ailleurs mon département préféré en IDF, déjà adolescent je frequentais pas mal St Germain-en-laye.
C'est rempli de parcs, de domaines, de chateaux, de monuments, c'est rempli d'histoire. Versailles, c'est tellement grandiose mais il y'a plein de villes où il fait bon vivre dans le 78, le Vesinet, le Chesnay, la Celle-Saint-Cloud et bien d'autres.
Cependant, pour beaucoup d'entre elles, il faut assez bien gagner sa vie pour pouvoir y vivre
Et puis même dans le 78, il y'a des villes qui ne sont même plus françaises aujourd'hui, Trappes, les Mureaux, Sartrouville, Mantes la jolie pour les plus connues, ce sont des villes dans lesquelles les étrangers font la loi, c'est rempli de musulmans et de chances pour la France.

Je pense même que certains maires sont corrompus dans ces villes, ils doivent être victime de chantage ou d'intimidation de la part des allogènes, des adjoints ou des conseillers municipaux arabes ou noirs doivent faire pression sur des maires gauchistes pour faire construire des mosquées, des espaces "culturels" et sportifs pour les jeunes, pour avoir des places dans des logements sociaux etc... il y'a un livre sorti recemment qui traite du sujet d'ailleurs "Le Maire et les Barbares".
Il y'a même des villes qui sont pourtant vachement calme d'apparance comme Guyancourt dans lesquelles il y'a maintenant des bandes d'arabes et de noirs qui y commettent des délits.

Enfin bref, tout ça pour dire que ca change rapidement et que les Français se font grand remplacer partout en France.
Je parle du 78 et du 92 parce que c'est ce que je connais le mieux, je sais qu'il y'a le 95 aussi, certains diront qu'il y'a pas mal de villes où il y fait bon vivre mais selon moi, 30% des communes du val-d'oise sont déjà pleines d'arabes et de noirs aujourd'hui, certaines même comme Argenteuil ou Sarcelles n'ont plus rien de français, déjà dans les années 90 c'était pas top alors aujourd'hui c'est encore pire.

C'est malheureux mais aujourd'hui pour vivre loin de la faune sauvage en île-de-France, il faut assez bien gagner sa vie, je ne connais pas du tout les prix de l'immobilier mais ce ne sera pas donné et puis pour les logements sociaux, il reste une infime minorité de villes dans lesquelles vous pouvez vivre mais vous ne serez pas qu'entre blanc, certes les allogènes y seront un peu mieux éduquées et moins nombreux que dans les villes les plus populaires mais dès lors qu'ils seront plus nombreux, ils voudront imposer leurs lois et ils se mettront à respecter de moins en mois les autres.
Est-ce que tu aurais un avis à donner sur le trio Clamart/Vanves/Issy-les-Moulineaux ? Je sais que c'est quand même très collé à Paris, et que les deux premières ont un aspect très dortoir, mais disons que c'est une sorte de petit coin que je trouve relativement respirable à titre personnel (au sens figuré hein !) lorsque je dois me déplacer en région parisienne. La proximité avec ce trou à merde qu'est Malakoff ne se faisait étrangement pas ressentir ; peut-être que je me trompe complètement et que je n'y ai pas traîné assez longtemps pour bien juger, en tout cas ça m'intéresserait de lire le point de vue d'un habitué de longue date.
 

Conan contre le cercle 🔯

Branleur sous pseudo
Membre
Je tiens à apporter une couche car Moi qui je vis dans le Mordor depuis trois dizaines d'années ; bien ça reste le Mordor car même si vous êtes éloignés à 70 km de la tour de Sauron (Tour Eiffel) comme la campagne du 77, plus grand département et agricole du Mordor , sachez qu'avec l'arrivée massive de nègres, installés, nourrissent, bien noircis par ses pourritures de viocs cocos anciennes profs et maintenant créant des associations de méthéque (exemple le secours populaire, resto du coeur, etc). cette invasion accélérée depuis 2016 fait que l'été dernier, dans les rues des campagnes celles-ci étaient contaminées de nègres et bicots. La moindre petite ville où vous pouvez observer des bâtiments collectifs, vous y senterait l'odeur des égouts de l'Afrique. Si vous n'observez pas l'apperçu de ses choses immondes que sont les Orcs, vous trouverez des jeunes blancs complètement négrifier et des blanches (belles parfois en apparence) sacs à foutres de l'Afrique avec en plus arriver à l'âge de 25 ans, pondent des horribles mulâtres, erreur de l'ordre naturel et instrument des Juifs. Et si vous vous reculez plus, attendez à voir Michel au côté de José Pedro portugais, maçon ou ouvrier agricole, vous sortant les vieux mots quand la France était blanche dire "bougnoul ou negro". Mais attention, Michel contrairement à Pedro, et t'un votant du F. N de Marine la tabagique poissoniére donc quand Michel croise un nègre praouillote ou natiounaliste Michel jouit comme un taureau et trouve ça magnifique un singe dire "joué chui fiéw Fwance la, car si ké mon péi qui jain là. Bisou mou drapo Fwancé, l'immigrer dehors !"" . Là, Michel est sur le nirvana avec ses acras de morue et va même offrir sa propre fille, pure gauloise depuis 4000 ans, magnifique blonde d'Or a cette patrouillote nwar antillé mé froncée. si vous devez par malheur pratiquer votre métier dans le Mordor, bien viser le sud du 91, 77 mais isoler entre bois, forêt et campagne .
Mea culpa un conseil : ne venez pas dans le Mordor car toute personne normal, avec une conscience raciale radicale, sera prise dans les tourbillons de la folie, de la mélancolie puis de l'abîme. Car il est ainsi "le Mordor est le Mordor". "Toi franchit ce lieu, renonce à tout espoir". Seules des personnes ayant le mental dur comme le carbure de bore pourront résister à l'attaque final de Sauron sur le Gondor. In fine si votre métier vous pousse à le pratiquer dans cette zone, bien quitté le pour l'avenir de vos enfants et surtout votre fille car elle sera influencé à l'école par ses camarades filles qui ont déjà un petit Orc comme compagnon de jeux donc futur P.A.N . Pratiquer un métier du terroir ou Manuelle et influencer votre commune tout en restant subversif. En I.D.F, même si vous faites connaissances avec des groupes tradis se disant "pur nationaliste", vous allez vite déchanté de par leur dégénérescence (shit, Coke, club libertin etc. ), cela n'hésitera pas à vous poignarder pour une question d'argent, de cul et pire "à dire la vérité et faire avancer les choses". Provinçaux restés chez vous, et formés des bastions ruraux et faites des mômes. Deus vult, vae victis.
 

Kaczynski

Gauchiste en rémission
Membre
Est-ce que tu aurais un avis à donner sur le trio Clamart/Vanves/Issy-les-Moulineaux ? Je sais que c'est quand même très collé à Paris, et que les deux premières ont un aspect très dortoir, mais disons que c'est une sorte de petit coin que je trouve relativement respirable à titre personnel (au sens figuré hein !) lorsque je dois me déplacer en région parisienne. La proximité avec ce trou à merde qu'est Malakoff ne se faisait étrangement pas ressentir ; peut-être que je me trompe complètement et que je n'y ai pas traîné assez longtemps pour bien juger, en tout cas ça m'intéresserait de lire le point de vue d'un habitué de longue date.
Clamart/Vanves/Issy-les-Moulineaux, c'est comme Sceaux, Antony ou Bourg-la-Reine pour moi
Clamart, je connais que de nom, je n'ai pas le souvenir d'y avoir déjà été ou peut-etre pour des compétitions sportives, je ne me souviens pas
mais pour moi, ce sont des communes bien trop urbaines avec une trop grande densité de population
J'avais une connaissance qui vivait à Issy et là où elle vivait ça paraissait calme, cependant je ne connais pas le reste de la ville mais ç'est déjà bien cosmopolite selon moi, à l'époque lorsque j'allais chez cette personne en voiture, je voyais des arabes et des noirs à l'arrêt de bus, et puis du peu que j'en ai vu, ce sont des villes remplie de bureaux, de sièges sociales d'entreprises, de batiments ou de résidences les unes collée aux autres, tout ce qui rend fou selon moi, il y'a bien trop de passage dans ces villes, trop de circulation, en journée, c'est l'horreur, t'as l'impression d'étouffer dans toutes les villes qui touchent le périph de toute façon, c'est ultra pollué et il y'a beaucoup trop de monde.
Vanves, j'ai déjà été mais ça date et je n'aime pas du tout non plus, c'est collé à Paris et au périphérique, c'est des batiments partout aussi.
Non vraiment le sud du 92, je deteste, c'est comme le 94, c'est bien trop de bureaux d'entreprises, de circulation, de passage, c'est du béton et des immeubles partout avec des grandes avenues.
En île-de-France, le must selon moi reste le 78 et les quelques villes du 92 que j'ai cité sur le topic, et encore, même Chaville et Sèvres, ç'est juste limite, mais certains sont peut-être moins exigeant que moi.
Les villes que j'ai cité, c'est essentiellement des villes que j'aime parce que en général, on y trouve des forêts, des parcs, la nature et ça fait du bien, vivre dans des environnements ultra urbain, avec du béton et des batiments à perte de vue, c'est littéralement aliénant selon moi, ça peut vraiment rendre fou si tu y vis trop longtemps, j'en suis persuadé.
 
Last edited:

QuaranteQuatreBZH

Branleur sous pseudo
Membre
Clamart/Vanves/Issy-les-Moulineaux, c'est comme Sceaux, Antony ou Bourg-la-Reine pour moi
Clamart, je connais que de nom, je n'ai pas le souvenir d'y avoir déjà été ou peut-etre pour des compétitions sportives, je ne me souviens pas
mais pour moi, ce sont des communes bien trop urbaines avec une trop grande densité de population
J'avais une connaissance qui vivait à Issy et là où elle vivait ça paraissait calme, cependant je ne connais pas le reste de la ville mais ç'est déjà bien cosmopolite selon moi, à l'époque lorsque j'allais chez cette personne en voiture, je voyais des arabes et des noirs à l'arrêt de bus, et puis du peu que j'en ai vu, ce sont des villes remplie de bureaux, de sièges sociales d'entreprises, de batiments ou de résidences les unes collée aux autres, tout ce qui rend fou selon moi, il y'a bien trop de passage dans ces villes, trop de circulation, en journée, c'est l'horreur, t'as l'impression d'étouffer dans toutes les villes qui touchent le périph de toute façon, c'est ultra pollué et il y'a beaucoup trop de monde.
Vanves, j'ai déjà été mais ça date et je n'aime pas du tout non plus, c'est collé à Paris et au périphérique, c'est des batiments partout aussi.
Non vraiment le sud du 92, je deteste, c'est comme le 94, c'est bien trop de bureaux d'entreprises, de circulation, de passage, c'est du béton et des immeubles partout avec des grandes avenues.
En île-de-France, le must selon moi reste le 78 et les quelques villes du 92 que j'ai cité sur le topic, et encore, même Chaville et Sèvres, ç'est juste limite, mais ça n'empeche que certains sont peut-être moins exigeant que moi.
Les villes que j'ai cité, c'est essentiellement des villes que j'aime parce que en général, on y trouve des forêts, des parcs, la nature et ça fait du bien, vivre dans des environnements ultra urbain, avec du béton et des batiments à perte de vue, c'est littéralement aliénant selon moi, ça peut vraiment rendre fou si tu y vis trop longtemps, j'en suis persuadé.
Je te remercie, ça complète des craintes que je n'osais pas forcément aborder pour ne pas passer pour le novice inhabitué à la vie en métropole, notamment par rapport au fait que ces villes sont surtout et avant tout des tas de béton. Je garde malgré tout une affection particulière pour Clamart, principalement en raison de la forêt très préservée que l'on peut y trouver, le petit breton que je suis était formidablement surpris de voir autant de verdure pas encore transformée en parking ou en immeuble résidentiel dans la petite couronne.

Bref, en ce qui concerne tes recommandations de villes, je garde ça de côté pour de futurs conseils envers des touristes désireux de séjourner sans crainte et avec le moins de casse possible 👍🏻
 

diogene

Crypto-villiériste
Membre
Me


Merci pour cette palpitante description du cuckism bourgeois catho. Ces traîtres iront se réfugier en Bretagne préservée, dans leurs résidences secondaires à Dinard, à la retraite.

Et, quand le pays sera trop invivable (à cause d'eux) ils iront rejoindre leur progéniture installée à l'étranger, dans des gated communities américaines ou à Singapour, après leur école de commerce.
en bretagne préservé tu dis ? ca fait longtemps que tu n'y est pas aller......même dans les plus petits bourg, tu rencontre deux vieux catho puant en train de promener la négraille que leur fille a pondu, quand ce n'est pas carrément des negres clandestins en pagaille qui trainent a coté des eglises pour se faire acceuillir. J'ai vu des specimens de putes a négres la bas, que je n'ai jamais rencontrer ailleurs.....c'est un fief, un veritable nid a cafards ....horrible... juste avant le confinement , dans cette bonne vieille ville de Morlaix en me garant, juste en face de moi, une pute a negre bretonne avec son singe et 5 macaques qu'elle a chier de ce singe abominable montait dans leurs voitures.......Rennes, Brest, saint Brieuc et j'en passe, c'est la seine saint denis mec.....
 

Aletaia_38

Gauchiste en rémission
Membre
en bretagne préservé tu dis ? ca fait longtemps que tu n'y est pas aller......même dans les plus petits bourg, tu rencontre deux vieux catho puant en train de promener la négraille que leur fille a pondu, quand ce n'est pas carrément des negres clandestins en pagaille qui trainent a coté des eglises pour se faire acceuillir. J'ai vu des specimens de putes a négres la bas, que je n'ai jamais rencontrer ailleurs.....c'est un fief, un veritable nid a cafards ....horrible... juste avant le confinement , dans cette bonne vieille ville de Morlaix en me garant, juste en face de moi, une pute a negre bretonne avec son singe et 5 macaques qu'elle a chier de ce singe abominable montait dans leurs voitures.......Rennes, Brest, saint Brieuc et j'en passe, c'est la seine saint denis mec.....
J'y suis allée l'an dernier. C'était préservé il y a encore 15 ans mais il est vrai que le retard a été rattrapé comme dans l'Ouest en général, et surtout avec des noirs, ...
 

Paul Mauser

Gauchiste en rémission
Membre
Je te remercie, ça complète des craintes que je n'osais pas forcément aborder pour ne pas passer pour le novice inhabitué à la vie en métropole, notamment par rapport au fait que ces villes sont surtout et avant tout des tas de béton. Je garde malgré tout une affection particulière pour Clamart, principalement en raison de la forêt très préservée que l'on peut y trouver, le petit breton que je suis était formidablement surpris de voir autant de verdure pas encore transformée en parking ou en immeuble résidentiel dans la petite couronne.

Bref, en ce qui concerne tes recommandations de villes, je garde ça de côté pour de futurs conseils envers des touristes désireux de séjourner sans crainte et avec le moins de casse possible 👍🏻
Clamart, j'ai connu vers 2005: moitié racailles / blancs bougnoulisés (centre-ville), moitié grands bourgeois complètement dégénérés (extérieurs de la ville, belles propriétés). Depuis ça ne s'est pas arrangé et ça a même infecté Meudon la Forêt (à ne pas confondre avec Meudon).
 

DasFallschirmjäger

Gauchiste en rémission
Membre
Mea culpa un conseil : ne venez pas dans le Mordor car toute personne normal, avec une conscience raciale radicale, sera prise dans les tourbillons de la folie, de la mélancolie puis de l'abîme. Car il est ainsi "le Mordor est le Mordor". "Toi franchit ce lieu, renonce à tout espoir". Seules des personnes ayant le mental dur comme le carbure de bore pourront résister à l'attaque final de Sauron sur le Gondor. In fine si votre métier vous pousse à le pratiquer dans cette zone, bien quitté le pour l'avenir de vos enfants et surtout votre fille car elle sera influencé à l'école par ses camarades filles qui ont déjà un petit Orc comme compagnon de jeux donc futur P.A.N . Pratiquer un métier du terroir ou Manuelle et influencer votre commune tout en restant subversif. En I.D.F, même si vous faites connaissances avec des groupes tradis se disant "pur nationaliste", vous allez vite déchanté de par leur dégénérescence (shit, Coke, club libertin etc. ), cela n'hésitera pas à vous poignarder pour une question d'argent, de cul et pire "à dire la vérité et faire avancer les choses". Provinçaux restés chez vous, et formés des bastions ruraux et faites des mômes. Deus vult, vae victis.
one does not simply walk into mordor
 
Top