55% des Français désormais favorables à l’exécution des criminels noirs et arabes qui remplissent les prisons

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
15 septembre 2020



Une nette majorité de Français souhaitent désormais que les criminels immigrés qui saturent les prisons soient exécutés sommairement. C’est ce qu’indique un sondage paru ce jour.

Le Parisien :

C’est un record pour cette étude* réalisée chaque année depuis huit ans pour le quotidien Le Monde, la Fondation Jean Jaurès, et l’Institut Montaigne. Selon elle, quelque 55 % des Français (en hausse de 11 points depuis 2019) affirment ainsi qu’il « faudrait rétablir la peine de mort en France ».

Les personnes interrogées par Ipsos/Sopra Steria dans cette étude dont les résultats ont été publiés ce lundi, sont donc majoritairement favorables au rétablissement de la peine de mort, abolie en 1981 dans le pays, sous l’impulsion de Robert Badinter.
C’est en effet Robert Badinter qui a aboli la peine de mort en France.

Robert Badinter, pour nos plus jeunes lecteurs, est un juif particulièrement venimeux, ancien ministre de la Justice socialiste de François Mitterrand, qui a fait de l’instauration de la suprématie de la race juive en France le cœur de son engagement. On doit à ce vieux fanatique une contribution certaine à la mise en place de la religion de l’Holocauste dans notre pays.

C’est lui qui nous a décrété éternellement coupables devant Yahvé, avec les conséquences morales, politiques et financières que cette condamnation a entraîné.


Les juifs militent traditionnellement pour le démantèlement des mesures de défense de l’ordre social dans les sociétés blanches dans le but d’offrir l’impunité aux parasites qui, comme eux, prospèrent de l’exploitation des travailleurs blancs. Ce n’est donc pas une surprise si c’est le vieux yid Badinter qui a présidé à l’abolition de la peine de mort pour les assassins d’enfants, femmes et de vieillards.

On peut établir un parallèle étroit entre la montée en puissance de l’influence sémitique en France et l’explosion du crime depuis plus d’un demi-siècle. Entre l’immigration de masse qu’ils ont encadré et l’instauration du marxisme judiciaire, les juifs ont pour ainsi dire tous les crimes commis en France depuis 50 ans sur la conscience. Même si, comme vous le savez, les juifs n’ont pas de conscience.

On ne peut pas vraiment reprocher aux arabes et aux noirs de violer ou d’assassiner. Cela reviendrait à sermonner un renard qui vient de croquer une poule. Les arabes et les noirs ne sont pas des êtres humains doués de raison, ce sont des créatures stupides et violentes qui sont gouvernées par leur nature et détruisent tout à cause de leur génétique.

En revanche, tel n’est pas le cas de la main diabolique qui a sciemment ouvert la porte du poulailler pour que le crime soit possible.

La main juive.

Mais le sujet reste « très clivant politiquement », selon l’étude, puisque seuls les sympathisants RN (85 %) et LR (71 %, + 23 points) adhèrent majoritairement à cette affirmation, approuvée par une minorité (39 %) dans les autres partis. Le sondage note également une très forte progression (+ 31 points sur un an) des partisans de la peine de mort chez LFI et le PCF.

Les ouvriers (68 %), les employés (60 %) et les retraités (55 %) approuvent majoritairement le rétablissement de la peine capitale, contre 41 % des cadres et 40 % des professions intermédiaires.
Les cadres de la bourgeoisie macroniste peuvent se permettre cette magnanimité à l’endroit de la canaille dans la mesure où elle privatise l’appareil d’état pour assurer sa sécurité.

#12Septembre | L’action des policiers BRAV (Brigade de Répression de l’Action Violente) de la @prefpolice saluée par les riverains. pic.twitter.com/XgHXsIkwtE

— Préfecture de Police (@prefpolice) September 12, 2020

En présence de @GDarmanin, du @Prefet75_IDF, la préfète, Secrétaire générale de la Zone de défense et de sécurité à la @prefpolice, s’est rendue ce jour à la cérémonie nationale à la mémoire des déportés et des victimes de la Shoah, à la Grande Synagogue de la Victoire. pic.twitter.com/U4I0GpSlDE

— Préfecture de Police (@prefpolice) September 13, 2020

Ces gens ne se sentent jamais en danger, contrairement aux classes moyennes ou populaires blanches qui subissent de plein fouet les effets criminogènes de l’invasion. Quand vous n’êtes pas en danger, vous n’avez aucune raison de vouloir durcir la répression du crime.

Notez d’ailleurs que la gauche radicale, du moins sa partie blanche, est de plus en plus gagnée par une soif d’ordre qui est tout sauf anodine. Ces personnes, pour antiracistes et antifascistes qu’elles se déclarent en public, ressentent les effets de plus en plus brutaux de l’immigration extra-européenne.

Environ 82 % des Français estiment par ailleurs, dans cette étude, qu’« on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre » dans le pays, soit 3 points de plus que l’an dernier. Les Français étaient toutefois plus nombreux les années précédentes à exprimer ce souhait, à l’exception de 2019 (79 %).

Cette affirmation est plébiscitée par les sympathisants des Républicains et du Rassemblement national (97 % chacun, + 9 points chez LR) mais aussi par ceux de La France Insoumise et du Parti communiste (80 %, + 33 points).

Les Français sont en outre 88 % (+ 5 points versus 2019), un record là aussi, à considérer que « l’autorité est une valeur qui est trop souvent critiquée aujourd’hui ».
L’héritage anarcho-marxiste de Mai 1968 n’a plus aucun soutien dans le peuple. Cette culture anti-autoritaire n’a plus guère cours que chez les couches supérieures de la population sous l’influence juive, celles qui contrôlent les médias et qui redoutent un leadership politique fort qui serait à même de les mettre au pas.

Les démocraties sont structurellement des régimes faibles. C’est cette faiblesse qui permettent à la finance internationale de les presser comme des citrons.

Ce n’est pas par hasard si les médias se déchaînent contre Vladimir Poutine : les élites craignent de voir un nouveau Bonaparte sortir du peuple. C’est aussi pour cela que Macron opère un virage sécuritaire dans sa communication ces derniers temps, pour capter opportunément cette soif autoritaire à son profit et à celui de ses maîtres financiers.

Forcément, ce renversement culturel et idéologique ne plaît pas à tout le monde. Des gens sont inquiets, voyez-vous, et ils ont tous un nez et des doigts crochus.

Voilà où conduit l’hysterisation permanente du débat public, à force de plateaux télé de chaînes infos qui en continu font commerce du populisme et des discours extrémistes. Quand la raison est écartée, c’est la déraison qui l’emporte ! https://t.co/v46fTqRC7J

— Licra (@_LICRA_) September 15, 2020

La carcasse putréfiée de la démocratie n’en a plus pour très longtemps.

Quant à la peine de mort en elle-même, je pense que nous y sommes déjà tous archi favorables. Mais je tiens à nuancer la chose car elle peut vite tourner à l’escroquerie. La peine de mort n’a d’utilité que si elle est appliquée. A dose homéopathique, elle ne produit aucun effet notable sur des criminels endurcis déjà à demi-suicidaires de naissance. Il faut donc qu’elle soit employée avec intelligence, c’est-à-dire rapidement et ponctuellement, quand des troubles ou des exactions ont lieu. Par exemple, quand une émeute ethnique éclate, faire pendre sur les lieux de leurs crimes les meneurs pris en flagrant délit produit un puissant effet sur les arabes et les noirs qui ne comprennent que langage élémentaire de la force brute.

Croyez-moi, après quelques pendaisons de ce genre, le calme régnerait dans tous ces zones envahies.

Ceci dit, une véritable politique de répression au service de l’Etat est une politique qui évite de faire couler le sang lorsque cela est manifestement contre-productif. Si je suis favorable par principe à la liquidation des ennemis du peuple, je suis également partisan d’une approche plus subtile de ces questions.

Enfermer des maghrébins dans des prisons, même en application stricte des peines promulguées, ne constitue pas davantage une solution. Uniquement une solution spatiale temporaire à un problème racial perpétuel. Le camp de travail en revanche permet de combiner élimination des éléments antisociaux, réparations effectives des dommages subis et châtiment hautement dissuasif. Nous pourrions ainsi, très rapidement, placer dans des centres spécialisés situés au cœur de la jungle guyanaise dealers de dope, migrants clandestins, antifas et autres terroristes juifs pour une durée indéfinie.

Sur ce sujet, il faut se débarrasser de toute espèce de sentimentalisme. Les bons sentiments ne produisent jamais une bonne politique. Il faudra bien, tôt ou tard, purger la France de son excès de crasse sociopathique. Mieux vaut disposer pour cela des outils adaptés et les camps de travail sont ces outils. D’une manière générale, les ennemis de l’Etat, dans un état d’ordre, doivent être paralysés par la terreur. La terreur est une arme redoutable pour qui sait s’en servir. Une terreur d’autant plus efficace qu’elle est juste. A cet égard, les enlèvements discrétionnaires et les déportations sans retour sont également des méthodes que je défends. En peu de temps, la seule idée de pouvoir disparaître pour toujours après un raid des forces de sécurité plongerait dans la terreur toutes les zones ethniquement occupées comme les anarchistes.

Tout cela pour dire que la peine de mort n’est qu’un détail technique d’une politique sécuritaire d’ensemble qui doit reposer sur la guerre psychologique contre les ennemis raciaux et politiques. C’est d’ailleurs pour cette raison que le droit commun ne peut pas concerner des éléments qui ne sont pas de race blanche. Ces éléments étrangers ne commettent de crimes qu’en raison de leurs prédispositions génétiques. Ils doivent donc être traités au terme d’un droit racial distinct du droit commun réservé aux populations blanches. Contrairement au droit commun, qui vise à punir puis réinsérer socialement des personnes, la réponse judiciaire à la menace allogène doit être adaptée à la nature de la menace. Un peu comme les battues organisées contre le pullulement des nuisibles, tels les renards.

Les nègres, les arabes, les roms et les juifs sont des organismes nuisibles et c’est sur cette base écologique que le droit doit être pensé et mis en application.

Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
 

Maha-II

SA- aspirant
Membre
Joined
Sep 12, 2020
Messages
12
Reaction score
43
Hélas, vous vous fourvoyez gravement : Vous vous êtes laissés dépasser par les événements.

La peine de mort n'est pas donné par n'importe quel organe, mais par les juges - oui, les même juges rouges qui seront infoutus de la faire valoir lorsqu'il s'agira de leur petit protégés métèques. Quant à l'adhésion des sondés en question :

Notez d’ailleurs que la gauche radicale, du moins sa partie blanche, est de plus en plus gagnée par une soif d’ordre qui est tout sauf anodine. Ces personnes, pour antiracistes et antifascistes qu’elles se déclarent en public, ressentent les effets de plus en plus brutaux de l’immigration extra-européenne.
(...)
L’héritage anarcho-marxiste de Mai 1968 n’a plus aucun soutien dans le peuple. Cette culture anti-autoritaire n’a plus guère cours que chez les couches supérieures de la population sous l’influence juive, celles qui contrôlent les médias et qui redoutent un leadership politique fort qui serait à même de les mettre au pas.
Le fait que la culture anti-autoritaire n'ait pas vraiment cours chez nos adversaires bolchéviques n'a rien d'une surprise. En fait, il est structurel chez la gauche radical de vouloir exterminer ces adversaires, métaphysiquement sortis du monde de la morale, depuis la Terreur en passant par Bleiburg (cadre d'un massacre de croate par un régime communiste). C'est un peu le même cas lorsque les antifa, youtres ou chauffés par les youtres, appellent au meurtre de leurs adversaires politiques. La plupart des votants LFI n'ont jamais mis les pieds en cités, et y a de nombreuses statistiques qui le montrent :

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/le-peuple-qui-vote-melenchon-est-il-le-peuple-752909.html

Il suffit de discuter deux secondes avec des radicalistes de gauche pour comprendre que leur volonté de meurtre institutionnel n'a strictement RIEN à voir avec les criminels immigrés, puisque leurs cibles imaginaires, c'est nous, en fait.

D’une manière générale, les ennemis de l’Etat, dans un état d’ordre, doivent être paralysés par la terreur. La terreur est une arme redoutable pour qui sait s’en servir. Une terreur d’autant plus efficace qu’elle est juste.
Ouaip, sauf que le réel ennemi de l'État en la situation présente, c'est réellement nous. Vous nous en donnez les preuves à longueur d'articles.

Ce qui représente une différence d'avec la décennie de l'abolition de la peine de mort, c'est l'apparition de ce radicalisme de gauche anti-fasciste, au fur-et-à-mesure que l'antifascisme ronge tout les fondements d'une société saines, seules les plus extrêmistes peuvent encore se distinguer comme "antifascistes" attitrés. Les juifs le savent, c'est eux qui l'ont provoqué. Ils surfent dessus.

De nos jours, tout les partis radicaux sont partisans d'une justice personnelle, ici on l'est comme ailleurs. Sauf que l'État et son bras armé, eux, ne sont pas sous contrôle d'une force plurielle, mais exclusivement des juges rouges. C'est comme si on se réjouissait de la loi de cette république juive contre les séparatismes, en oubliant qu'elle vise notre cul (après tergiversation, ils ont fini par l'avouer).

On a pas de confiance à avoir en ce système mortifère pour la race blanche, système pour lequel nous représentons un dangereux "bacille" de vie pour notre race. Vous le disiez vous-même dans un autre article récent :

C’est un réflexe de méfiance naturelle qui traduit encore une forme de normalité dans cette ambiance crépusculaire de système de surveillance (sanitaire) générale. Méfiance dont Marine Le Pen est totalement dépourvue, s’identifiant complètement à ce que décrète le système.
Quand une algérienne est plus rationnelle que le leader de l’extrême-droite, vous pouvez vraiment commencer à vous inquiéter.
Une peine de mort dans un État sain, un État blanc, peut-être celui de l'époque de Louis de Funès, serait quelque chose de sain. Mais comme tout ce que produit un État malsain, elle ne le serait pas aujourd'hui. C'est quoi le projet ? Réduire la délinquance parmi les fronçais ? Que les fronçais fasse l'amour, pas la guerre ? En somme, que la bougnoulafricanisation de la France se passe dans la plus grande discrétion et sans heurts, grâce à la menace de la sanction. Je n'y souscris pas.
 
Last edited:

France Hitler

SA- chef général de section
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
907
Reaction score
7,482
badin.gif
L'éternel juif aux droits crochus, au nez crochu, qui est pour la peine de mort pour les goyim, à la main des cafro-bougnoules qu'il importe en masse et qu'il interdit de critiquer.
Quand Bad-Inter (ça fait penser à une certaine radio) crèvera, on peut être sûr que sa carcasse sera stockée illico au Panthéon, la déchetterie casher officielle de la crépublique.
Le camp de travail en revanche permet de combiner élimination des éléments antisociaux, réparations effectives des dommages subis et châtiment hautement dissuasif. Nous pourrions ainsi, très rapidement, placer dans des centres spécialisés situés au cœur de la jungle guyanaise dealers de dope, migrants clandestins, antifas et autres terroristes juifs pour une durée indéfinie.
OUI OUI OUI ! Pour une fois qu'un de ces cailloux pourrait nous servir ! Gandalf 2022, un seul slogan !
makeguyane.png
 
Last edited:

Vieux Celte en colère

SA- chef supérieur de section
Membre
Joined
May 4, 2020
Messages
1,901
Reaction score
6,176
Nous pourrions ainsi, très rapidement, placer dans des centres spécialisés situés au cœur de la jungle guyanaise dealers de dope, migrants clandestins, antifas et autres terroristes juifs pour une durée indéfinie.
Oui Captain! Le petit peuple de Guyane à grandes dents et à forte motivation est avec vous!
crocodile.jpeg
 

Wallace et Pogromit

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
555
Reaction score
2,510
Par exemple, quand une émeute ethnique éclate, faire pendre sur les lieux de leurs crimes les meneurs pris en flagrant délit produit un puissant effet sur les arabes et les noirs qui ne comprennent que langage élémentaire de la force brute.
Sur ce point, on peut saluer l'innovation logistico-judiciaire des iraniens. L'emploi de grues mobiles permet en effet d'apporter la justice rapidement et en tous lieux.

justice-mobile.jpg

On pourrait même imaginer un service de type "Uber", avec commande par téléphone et suivi du camion-grue en temps réel par GPS. Si le camion a plus de 30 minutes de retard, l’exécution est gratuite.

Et pourquoi pas lui faire jouer une petite musique qui annonce son arrivée, un peu comme le marchand de glaces ! Je propose "The Four Horsemen" de Metallica, mais on peut évidemment choisir quelque chose de plus festif.

https://www.youtube.com/watch?v=Wkvd7pbfM78
 

baronmaximus

SA-Obersturmführer
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
2,059
Reaction score
9,890
La peine de mort, oui, mais améliorée, c'est à dire autoriser surtout la vengeance des familles, ainsi quand une jeune femme Blanche se fait violer et tuer par un bougnoule, la famille pourra le traquer et l'exécuter de la manière qui lui conviendra !
si les mâles béta de cette famille en sont incapables, ils pourront déléguer à des gens compétents ( genre nous ), ou alors laisser faire le processus étatique.

Le point le plus important étant effectivement le lynchage rapide comme l'évoque le Captain, par exemple quand il y a une chimpanzerie des nègres traoré, attraper deux trois participants ( si possible la négresse en chef), et les pendre immédiatement à l'arbre ou le réverbère le plus proche (méthode largement utilisée aux USA, dans le bon vieux temps), marquera l'esprit des ces races inférieures, et une exécution du membre coupable de leur famille par la famille de la victime les marquera aussi beaucoup plus qu'un cérémonial d'état impliquant procès, juges, avocats puis exécution.
De plus, ce genre de traitement est beaucoup plus proche de leurs habitudes dans leurs shitholes, donc ils comprendront plus vite qu'il est plus sage de partir et retourner dans la savane !

Ce processus plus direct permet d'économiser aussi beaucoup d'argent, il faut y penser, et ces races inférieures coûtent assez cher et depuis longtemps, avec toutes les allocs' qu'il faut leur verser.

Un peu de fermeté retrouvée et la suppression des perfusions sociales pour ces races, et elles ne tarderont pas d'elles mêmes, à quitter nos Terres sans que ça nous coûte trop d'efforts, à part la coordination des moyens de transport !
 

GasProvider

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Jun 10, 2020
Messages
260
Reaction score
1,675
"Il fallait procéder inhumainement contre ces ennemis de l’Etat. Il ne faut pas oublier qu’au moment des élections au Reichstag, il y avait encore officiellement dans le Reich six millions de communistes et huit millions de socialistes marxistes. Ces hommes n’étaient, certes, pas tous des ennemis de l’Etat. La majeure partie, des millions d’entre eux étaient de braves Allemands induits en erreur par le fantôme de cette folle philosophie et trompés aussi par le manque de tenue et la lâcheté de la classe moyenne. Il n’était que plus urgent de sauver ces âmes de l’erreur et de les ramener au sein de la communauté du peuple allemand. Il n’était que plus nécessaire de sévir contre les séducteurs, les agitateurs et les chefs eux-mêmes. Les camps de concentration furent créés à cet effet. Des milliers de fonctionnaires des partis communiste et socialiste y furent envoyés d’abord. Il va sans dire qu’on a commis naturellement au début des excès ; il arriva qu’on punit un innocent, qu'on alla jusqu’à frapper des gens, çà et là, et qu’on commit des excès de brutalité. Mais en considérant la grandeur du moment et tout ce qui l’avait précédé, on peut dire que la révolution allemande pour la liberté a été la moins sanglante de l’histoire et la plus disciplinée."

Hermann Göring
Germany Reborn

zerluyberglyberlgublerg684681681.jpg
 

Arnor02

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 17, 2020
Messages
30
Reaction score
60
Pour les rouges qui veulent la pdm, c'est plus pour pouvoir l'appliquer aux blancs qui osent encore dire que les races existent et que la ségrégation raciale doit s'appliquer plutôt que pour s'occuper de leurs auxiliaires les cafards.... attention, la situation se tends de plus en plus, je conseille à chacun d'avoir de quoi se défendre
 

Cœur Noir

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Apr 27, 2020
Messages
281
Reaction score
1,407
« On ne peut pas vraiment reprocher aux arabes et aux noirs de violer ou d'assassiner. Cela reviendrait à sermoner un renard qui vient de croquer une poule. » 🤣🤣🤣

« Soit l'action, soit le discours, tout doit être mesuré au temps. Il faut vouloir quand on le peut; car ni la saison, ni le temps n'attendent personne. »
Baltasar Gracián, L'Homme de cour.

kkkkkkkkkkkkkk.jpg

terreblanche.jpg


Le temps est venu d'organiser des battues aux nuisibles, y compris la volaille qui fait l'opinion, n'est-ce pas bientôt l'automne ? Et nous savons tous ici que l'on ne peut pas réformer le plus infime détail sans défaire l'ensemble.

Il faut é-li-mi-ner.


hello fellow nigger.jpg
 

Géant Werhmacht

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 23, 2020
Messages
1,213
Reaction score
3,744
Histoire

Les fourches patibulaires sont apparues au début du XIIe siècle. En Touraine les fonds ecclésiastiques et les chartriers attestent leur présence à partir du XIIIe siècle. Les plus célèbres étaient celles de la prévôté de Paris : le gibet de Montfaucon, à la porte de Paris (au nord-est de la ville d'alors, proche de l'emplacement actuel de la place du Colonel-Fabien). Ce gibet avait été installé sous Philippe le Bel à l'instigation de son ministre et conseiller, Enguerrand de Marigny, qui y fut lui-même pendu après la mort de Philippe le Bel.

Les fourches patibulaires étaient en général placées sur une hauteur, hors des villes, bourgs et villages, et ordinairement près d'un grand chemin et dans un lieu bien exposé à la vue des voyageurs afin d'inspirer au peuple l'horreur du crime.

Malgré le caractère macabre de ces constructions et la mauvaise odeur qui s’en dégageait, le voisinage des fourches patibulaires était souvent garni de cabarets, car les pendaisons étaient un spectacle très couru au Moyen Âge (vestige d'un cabaret à Creuë).

Le nombre des piliers de justice des fourches patibulaires variait suivant la qualité des seigneurs qui les construisaient : seul le roi pouvait en avoir autant qu’il voulait, les ducs en avaient huit, les comtes six, les barons quatre, les châtelains trois et les simples gentilshommes hauts justiciers deux. Tout haut justicier devait posséder des fourches patibulaires qui manifestaient son pouvoir de justice.

Le clergé n'est pas en reste, et exécute à tour de bras vagabonds et profanes, puisque les prélats sont hauts justiciers de leur domaine.



Les Fourches de la grande Justice de Paris située du sur la butte de Montfaucon
 

Ze Funkwerfer

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
65
Reaction score
366
Comme le disent les camarades plus haut, attention ! N'oublions pas que ce sont les juges rouges qui auront le doigt sur la détente de la pdm !
Ils ont déjà du mal à parler fort à des crouilles violeurs multirécidivistes des centaines de fois, vous croyez qu'ils leur mettraient la peine de mort ?
Par contre deux "séparatistes" blancs qui "se réunissent" (font un babyfoot) et hop RAID et pdm garantie.
 

Francisq

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 2, 2020
Messages
25
Reaction score
77
la peine de mort n'a jamais été abolie.Pire cette mesure a même été renforcée en juin dernier par les députés lesquels ont en effet modifié le texte qui permet l'assassinat à la chaine ,de gosses dans le ventre de leur mère et ce jusqu'au terme de la grossesse.Le texte scélérat initial avait été voté sous l'impul---sion de (((Veil))).
La peine de mort n'a jamais été non plus abolie pour les victimes et les personnes fragiles envers lesquelles les lopes de politicards n'ont aucun respect puisqu'ils encouragent et importent depuis des décennies de la criminalité.Pire les familles de ces victimes innocentes subissent elles bien souvent la double peine : la perte d'un des leurs et l'impunité des criminels , impunité organisée , planifiée par les aparatchiks raiepuplicains. Ce sondage (est ce réellement un sondage ou un prétexte à manipulation mentale) s'il est réel est tout de même révélateur : les gogolitos de Gaulois prennent beaucoup de temps pour faire fonctionner leurs défenses immunitaires ,mais beaucoup moins de temps pour croire aux mensonges qui leurs font tant de mal.
 

Falsacappa

SA- chef de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,060
Reaction score
5,327
La peine de mort c'est le minimum. Il faut que ça soit spectaculaire pour impressioner des singes qui sont programmés pour penser l'homme blanc comme faible et permissif.

Trop de risque d'évasion avec la Guyane, et puis les biques et les nègres sont bien adaptées à la chaleur tropicale.
Je plaide pour un bagne sur les îles Kerguelen.
Rien de tel que le froid pour calmer les macaques!
La seule terre emergée à n'avoir jamais été foulée par les nègres et les bicots, je m'insurge ! Les pauvres phoques ne méritent pas de vivre ce que vivent aujourd'hui les français !
Faisons des Kerguelen un nouveau projet de colonisation 100% blanc, ça fera une reserve de sang européen robuste en cas de coup dur.

Et envoyons les nègres et les bougnoules en Terre Adélie, en les gardant loin des manchots. Je pense à un système de gouffre où nous pourrions jeter les boucaques, un gouffre d'où on ne remonte pas. Si ils creusent assez profondément ils pourront atteindre une couche géologique avec une chaleur suffisante pour que les prochaines générations de criminels puissent creuser plus longtemps, le cycle de la vie en quelque sortes.
 
Last edited:

SoleilSympa

SA- soldat
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
237
Reaction score
712
Je préfère les bonnes méthodes de tortures traditionnelles - d'ailleurs il serait souhaitable que ce soit diffusé en direct a la tv après le 20h, émission animée par le bon Julien Lepers.

Autrement ma méthode favorité est le supplice de la chèvre, vos pieds nus sont maintenus par un support et une eau salée tombe goutte a goutte sur la voute plantaire tandis qu'une chèvre avec sa langue bien plus râpeuse que celle d'un chat vous lèche la peau jusqu'a l'os.

Pour ceux qui vivent en Dordogne, je conseil de visiter ce formidable établissement
https://www.maison-forte-reignac.com/

Une salle complète présevant des dizaines d'appareils de l'époque méritant toute notre attention participative.
 
Last edited:

Arvalix

SA- soldat de choc
Membre
Joined
Jul 10, 2020
Messages
262
Reaction score
1,336
tous comme vous ici certainement je suis pour la peine de mort et le bagne ,une société seine se débarrasse de ses pires criminels mais c est une lame a double tranchant car il est évident que si la peine de mort est accaparé par nos ennemis au pouvoir ,elle pourrai etre utilisé afin d éliminer les opposants Blancs politiques et idéologiques en toute légalité comme c est le cas avec le covid en faisant passer les meurtres de ceux qui s opposent au salafisme sanitaire en décès par coronavirus .C est une possibilité qui pourrai traverser l esprits les juifs et des shabbats goyim au pouvoir .C est a nous de l instaurer une fois le pays purgé de la vermine hébraique et de leurs laquais Opera Instantané_2020-07-28_193741_vk.com.pnguQ2wIP-tOTE.jpg
 

LeonDegrelle2020

SA- aspirant
Membre
Joined
Aug 9, 2020
Messages
2
Reaction score
3
Quel était le livre qui parlait de la génétique des arabes écrit par un chercheur français dans les années 20 ?
 
Top