« Oradour, à quand la vérité ? » : nouvelle vidéo de Vincent Reynouard

chene1968

Sarköziste honteux
Membre
De toute façon toute autre analyse non officielle et gênante est mis au rebu et ces auteurs poursuivis s'il conteste publiquement le régime actuel le pauvre Reynouard en fait les frais comme nous tous à degré divers !
Pour cet événement Reynouard a raison oradour était un refuge pour les maquisards et malheureusement des innocents il yen avait surement sont morts!
 

Unterscharführer JSE

Sarköziste honteux
Membre
Étant natif de saint junien proche d'Oradour. J'ai souvent entendu les anciens me raconter que l'explosion provenait d'une cache d'arme et de munition des brigands communiste. Mais cependant attention sujet Taboo. Une vrai chape de plomb. Des réfugiés espagnols rouge étaient présent dans le secteur. Et chez mes grand parents charentais non loin d'Oradour, présence de russe dans le maquis.
Ce coin de France est sympathique mais particulièrement rongé par le bochevisme... Si Vincent à subi autant d'attaque c'est tout simplement que la vérité ne doit pas être apprise sous peine d'entacher la mémoire des bolchéviques du secteur. Ces tarés ont harcelé la progression de la division das Reich. Ils ont capturé un de leurs officiers qui était particulièrement apprécié et l'ont exécuté sans jamais donner le lieu de la sépulture. Au bout d'un moment ils ont finis par faire un exemple, notement avec Tulle au préalable. On veut nous faire avaler l'héroïsme de cette pseudo résistance qui ne vous veut que du bien. Mais c'était des terroristes rouge. Et ils n'ont pas laissé de bon souvenirs dans le coin loin de là. A la moindre suspicion ou si vous refusiez de partager vos vivres, vous étiez enlevé et exécuté. Beaucoup de témoignage dans ce sens. Merci à Vincent pour son travail. Il sera reconnu un jour je l'espère
 

COhenVIDence19

Sarköziste honteux
Membre
Valeureux Vincent.
S'il pèche parfois par excès de bonté dans ses analyses géopolitiques, il est d'un courage immense.
Infatigable révisionniste d'une grande probité.
Comme Faurisson, j'espère qu'il aura des places, boulevards, collèges, lycées, université et tant de monuments à son nom. Une pensée également pour tous ces courageux autres frères de race du révisionnisme.
Et nos soeurs : Haverbeck, Schaefer, Stolz, Chabloz l'impertinente, Devon infatigable traductrice (didi 18)...

N'hésitons pas aussi mes amis à continuer de nous cultiver en achetant à des prix vraiment accessibles via le blog de Vincent :
revues, livres, CD, DVD...
Avec VPN, conseillé ;)

 
Last edited:

MarioCigale

Sarköziste honteux
Membre
Merci mille fois, M. Reynouard pour cette nouvelle série.

Les dessins, qui me semblent nouveaux, sont très clairs pour comprendre les deux théories sur ce qui s'est passé dans l'église.
Les poursuites judiciaires sont incroyables de mauvaise foi et de méchanceté.

Par contre, je n'ai pas bien compris le passage à propos du président Vincent Auriol.
"Marguerite Rouffanche. On la présente comme l'unique rescapée du massacre de l'église." Est-ce vrai ou pas ?
"Il a demandé le vote d'une loi amnistiant les condamnés" Quels condamnés ?
"C'est évidemment à cause des Alsaciens" Quel est le lien entre les Alsaciens et Oradour ? Etaient-il des résistants aux côtés des Espagnols communistes ? Ou bien, ces Alsaciens faisaient-ils partie des troupes allemandes sur place ?
 

Odin732

Crypto-villiériste
Membre confirmé
Membre
J'ajouterais que ce scénario a malheureusement été très fréquent lors de la retraire de 44 des Allemands : des bandes de brigands communistes tiraient sur les convois de l'armée Allemande en plein repli, au mépris du droit de la guerre, dans le but annoncé d'entraîner des représailles sur la population civile. De nombreux cas de "villages martyrs" existent dans l'Est.

A Oradour, Reynouard explique que le curé aidait les maquisards rouges et avait stocké toutes leurs munitions dans le clocher, qui a explosé accidentellement. (Tir perdu pendant un affrontement ? Accident déclenché par une personne réfugiée dans l'église ?)

Toujours avoir ces exemples à l'esprit quand on nous glorifie ces fumiers de bolchéviques.
 

Odin732

Crypto-villiériste
Membre confirmé
Membre
Merci mille fois, M. Reynouard pour cette nouvelle série.

Les dessins, qui me semblent nouveaux, sont très clairs pour comprendre les deux théories sur ce qui s'est passé dans l'église.
Les poursuites judiciaires sont incroyables de mauvaise foi et de méchanceté.

Par contre, je n'ai pas bien compris le passage à propos du président Vincent Auriol.
"Marguerite Rouffanche. On la présente comme l'unique rescapée du massacre de l'église." Est-ce vrai ou pas ?
"Il a demandé le vote d'une loi amnistiant les condamnés" Quels condamnés ?
"C'est évidemment à cause des Alsaciens" Quel est le lien entre les Alsaciens et Oradour ? Etaient-il des résistants aux côtés des Espagnols communistes ? Ou bien, ces Alsaciens faisaient-ils partie des troupes allemandes sur place ?
Marguerite Rouffanche est en effet présentée comme (et raconte qu'elle est) la seule survivante de l'église, son témoignage comporte toutefois quelques incohérences.

L'affaire des Alsaciens est simple : la division SS concernée est la Das Reich qui comptait plusieurs éléments Alsaciens dont beaucoup étaient présents (Henri Webber par exemple). Ceux-cis ont tous été condamnés au procès de Bordeaux dont parle Vincent, et Auriol en a grâcié certains car leur condamnation suscitait des remous en Alsace, qui venait d'être rattachée à la France et qui avait à l'époque une forte méfiance (à raison) envers la France et ses "libérateurs" marxistes.
 

MarioCigale

Sarköziste honteux
Membre
Il a déjà mis en ligne trois épisodes.

J'ai enfin compris pourquoi les contradictions sur le déclenchement étaient importantes.
La volonté d'aller vite secourir les camarades à l'église sans avoir d'ennemis dans le dos, explique très bien la précipitation.

Vincent Reynouard est trop fort, en réussissant à trouver des choses positives dans son procès inique, en parvenant à soutirer des bribes d'archives des mains de ses bourreaux, en profitant de ses accusateurs pour obtenir des renseignements historiques et des preuves des manipulations. Formidable !
 
Top