« Hammer » & « Scorecard » : un officier supérieur du renseignement militaire US expose les outils de guerre électronique utilisés par la CIA pour tru

A

AdminDP

Guest
Captain Harlock
Démocratie Participative
12 novembre 2020



De nouvelles informations émergent sur le dispositif utilisé par la CIA et le Parti Démocrate pour truquer les élections américaines dans au moins états stratégiques.

Il s’avère que la veille de l’élection présidentielle américaine, le 2 novembre, un officier supérieur du renseignement militaire US, le Lieutenant-Général Thomas McLnerney, a détaillé au moins une partie des moyens utilisés pour empêcher Donald Trump de l’emporter.

Il s’agit d’un outil de Cyber Guerre créé par la CIA qui était originellement destiné à l’antiterrorisme appelé « Hammer » (« Marteau »). L’administration Obama l’a ensuite transmis au Parti Démocrate pour truquer les élections. Il a été utilisé pour la première fois lors des élections présidentielles de 2012 pour la réélection de Barack Obama afin de prendre la Floride aux Républicains. Il a ensuite servi à truquer les primaires du Parti Démocrate pour empêcher Bernie Sanders de battre Joe Biden. Enfin, il a été utilisé la semaine dernière pour faire pencher la balance en faveur de Biden dans les états stratégiques.

Cet outil permet d’entrer dans des réseaux de communication fermés, du type de ceux utilisés pour les élections, et a été couplé à un logiciel de manipulation des données transmises au gouvernement sur les résultats dénommé « Scorecard ». Grâce au « Hammer », le Parti Démocrate a ainsi pu masquer la manipulation des résultats par le logiciel Scorecard lors du transfert des données. L’opération vise à rendre très difficile voire impossible une telle manipulation.

Environ 8 états ont été ciblés. Le but était de manipuler seulement 3% des votes pour faire pencher la balance en faveur de Biden.

L’intervention du Lieutenant-Général McInerney est ici pour les anglophones :


Le Lieutenant-Général Tom McLnerney est à nouveau intervenu le lendemain de l’élection pour faire le point sur cette opération de Cyber Guerre contre le président Donald Trump afin de le renverser.


Cette technologie militaire a été utilisée en plus du système « Dominion » – cité par Trump aujourd’hui – dont il est désormais avéré qu’il est conçu pour permettre des manipulations de tous les résultats au niveau local.

Ce que nous voyons se dérouler est un coup d’état global dont le but est d’abolir l’état-nation américain afin d’utiliser les moyens des Etats-Unis – et de l’Union Européenne – pour imposer un système hybride, oligarchique et néo-communiste, présenté à Davos sous le slogan « Great Reset » (« Grand Redémarrage »).

Commentez l’article sur EELB.su

Continue reading...
 

Supralunaire

SA- chef d'escouade
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
880
Reaction score
3,581
Nous retenons notre souffle ! Si le train Trump finit par briser tous ces obstacles, les (((escrocs))) se dévoileront tant et plus et c'est tout le panier de crabes, journalistes menteurs, politiciens truqueurs, GAFA, juifs nécromanciens... qui devient la cible de l'ire populaire des Américains, prélude à un séisme à l'échelle mondiale. C'est épique !
 

Tom. Jdl

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
786
Reaction score
2,550
Les médias mainstream "français" n'auront plus le choix que de révéler au grand public cette gigantesque fraude éléctorale.

Et là, l'effondrement du systeme français (discrédit des français pour les grands médias), va s'accélérer.

Dans bien des domaines, l'éléction de Trump est bien plus bénéfique pour notre cause que celle d'un Biden.
 

Préjugixx

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
Oct 22, 2020
Messages
299
Reaction score
710
Petite question, si quelqu un a la réponse: que pense l'armée americaine de cela? Soutient elle Trump? Ou souhaite elle rester neutre?
 

Paracelsus

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
638
Reaction score
1,815
Ce que je ne parviens pas à intégrer, c'est comment quelqu'un d'aussi intelligent et habile que Donald Trump
n'est pas parvenu en 4 ans de présidence à faire le ménage ds ce nid de vipères qu'est la CIA?
car à en lire tous les articles sur cette fraude des élections US
la CIA est toujours un élément central de toutes ces manipulations
en Russie pour sûr que Poutine a la main haute sur tout l'appareil du FSB (ex KGB) :cool:
 

SoleilSympa

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
677
Reaction score
2,499
Ce que je ne parviens pas à intégrer, c'est comment quelqu'un d'aussi intelligent et habile que Donald Trump
n'est pas parvenu en 4 ans de présidence à faire le ménage ds ce nid de vipères qu'est la CIA?
car à en lire tous les articles sur cette fraude des élections US
la CIA est toujours un élément central de toutes ces manipulations
en Russie pour sûr que Poutine a la main haute sur tout l'appareil du FSB (ex KGB) :cool:
La Cia est un vrai nid de vipères, un état dans l'état avec des ramifications innombrables ... c'est presque mission impossible de nettoyer ce bordel..
 

SoleilSympa

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
677
Reaction score
2,499
ÉLECTIONS US
partie 1

Entre batailles médiatiques, grands électeurs, fraudes, recours, où en est-on réellement ?
Vous allez tout comprendre.

Vous assistez depuis une semaine à la plus grosse guerre d’informations de ce siècle.

Toutes les ressources, tous les moyens sont mis en œuvre pour vous plonger dans une réalité alternative : celle d’un Biden vainqueur, sage et professionnel, et d’un Trump désespéré et autocratique qui s’accroche à la maison blanche comme un enfant capricieux. Tout cela est une illusion créée de toute pièce. C’est objectivement, manifestement faux. Robert Ménard a raison de parler de “putsch médiatique” et j’entends ici vous le démontrer.

Premièrement, il y a l’attitude du camp Biden. Flashback d’une semaine : Le Michigan, le Wisconsin, la Pennsylvanie et la Géorgie étaient encore rouge foncé quand Biden a donné son semi-discours de victoire. Comme si, étrangement, il avait l’intime conviction que ces États allaient finir bleus après avoir rattrapé ses grosses marges de retard. Cette attitude ne l'a plus quitté : il parle désormais de transition, de cellule de crise Covid, discute diplomatie étrangère, etc. Bref, il se comporte en vainqueur. Comme les médias, il se dit “président-élu”, le statut intermédiaire entre la victoire électorale et l’investiture.

Pendant ce temps, l’élue d'extrême-gauche Ocasio-Cortez appelle à créer des “listes” d’individus pro-Trump. Jennifer Rubin, collaboratrice du Washington Post et de MSNBC, va plus loin et appelle à des listes pour s’assurer que les trumpistes réfractaires n’aient plus accès à certaines professions et soient exclus de ce qu'elle nomme la “polite society”. Dans une interview télévisée, elle dit vouloir “démolir le parti républicain, ne laisser aucun survivant”. Un discours aux relents bolcheviques qui tranche avec l’hypocrisie de Biden qui parle “d’unité” sur Twitter.

Ensuite, il y a l’attitude des médias mainstream en général. "Des sources" apprennent à CNN que Mélania aurait approché Trump pour lui demander de concéder. Un mensonge débunké quelques minutes après l’annonce par la principale intéressée. Les médias ont ensuite refait le coup, cette fois avec Jared Kushner et Ivanka. Et comme ce n’était toujours pas suffisant pour donner l’illusion d’un Trump isolé, un torrent d’articles vous explique désormais que Mélania voudrait divorcer. Gala se demande qui aura la garde de Barron. Ça s'appelle une réalité alternative, et ils veulent vous y plonger de force.

Tout soupçon de fraude est automatiquement dénigré. Une retransmission live de l’attachée de presse du président, Kayleigh McEnany, a été coupée en direct par Fox News. Richard Hopkins, un employé de la poste témoin de fraude, a été intimidé pendant 4h par des agents fédéraux, sans avocat.

Dans la foulée, le Washington Post, le New York Times et CNN affirment qu’il a rétracté ses accusations. Richard a démenti cette rétractation devant les caméras de Project Veritas quelques heures plus tard.

Ajoutez les réseaux sociaux à l’équation. Facebook qui se permet d’épingler un message à chaque publication du président, Twitter qui en limite l’accès, qui censure les soupçons de fraude, qui promeut activement l’article mensonger du Washington Post sur Hopkins, etc.
Vous avez là une vue d’ensemble de ce qu’on appelle le “système” : l’État profond et ses organes de propagande, qui travaillent de concert dans ce qu’on peut raisonnablement qualifier de putsch de l'information.

Mais quelle est la réalité alors ?

La réalité, c’est que cette élection n’a toujours pas de vainqueur officiel.
Il n'y a pas de président-élu pour le moment. Ceci n’est pas matière à débat ni à opinion, c’est un fait. Seuls 7 États de la fédération ont certifié leurs résultats pour le moment. Les médias n’ont pas l’autorité de certifier des résultats, ni d’introniser un vainqueur. Tout ce qu’ils peuvent faire sont des projections, et même là, quand on y regarde de près, les avis divergent : The Epoch Times (pro-Trump) montre Biden à 227 grands électeurs ; CNN (anti-Trump) donne 279. Rappel : il faut 270 pour gagner.

Du côté des médias à tendance neutre, il y a RealClearPolitics. C’est un média spécialisé dans l'agrégation de contenu, respecté par tout le spectre politique. Ils donnent Biden à 259 et viennent de publier un article intitulé : “Les médias n’auraient pas dû attribuer de vainqueur à cette élection”, arguant que rien n’est pire pour l’unité du pays que d’ignorer les demandes légitimes de recours soutenues par des millions de gens, d’autant que ces recours sont parfaitement légaux.

Il ne peut y avoir d’unité et de paix si la moitié du pays a le sentiment d’avoir été volée.

Il est techniquement aussi dans l'intérêt des démocrates de mettre cette élection au clair.
RCP est l’un des seuls médias non-partisans à l’avoir compris.

La fraude ?
Une théorie conspi d'extrême-droite ?

La réalité, c’est qu’il y a de plus en plus de témoignages sous serment de citoyens ordinaires comme Richard Hopkins qui racontent avoir été témoins de fraude. L’assermentation n’est pas anodine : s’ils mentent, ils vont en prison. Or, le parti républicain possède 234 pages de déposition de plus de 500 lanceurs d’alerte assermentés qui font état de fraude massive, et ce pour le seul comté de Wayne dans le Michigan. Voici quelques exemples de dépositions publiés par McEnany :
▶️
"J'ai vu des lots de bulletins, 60% avaient la même signature"
▶️
"J'ai vu un lot de bulletins se faire scanner cinq fois"
▶️
"Mon fils décédé est enregistré comme ayant voté… deux fois"
▶️
"J'ai vu des bulletins sans signature ni cachet de la poste être comptabilisés"

Etc.

Rappelez-vous des vidéos des centres de dépouillement barricadés par les démocrates pour empêcher l'entrée des observateurs. On commence à avoir un bon aperçu de ce qui se passait à l'intérieur. Rudy Giuliani, avocat de Trump et ancien maire de New-York connu pour son combat contre la corruption, affirme que pas moins de 10 États ont ainsi été volés par la fraude, et que près de 800k voix ont été illégalement attribuées.

Il est en outre maintenant avéré que le logiciel de comptage géré par Dominion Voting Systems a inversé des milliers de voix dans le comté d’Antrim, erreur qui - une fois corrigée - a donné le comté à Trump. Ce même logiciel est utilisé dans TOUS les swing states litigieux. La polémique monte autour de ce logiciel. La Géorgie vient d'annoncer un recomptage entièrement manuel.
 
Last edited:

SoleilSympa

SA- chef d'équipe
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 5, 2020
Messages
677
Reaction score
2,499
partie 2

Cette fraude électorale est prise très au sérieux.

Il y a trois jours, le procureur général Bill Barr a autorisé les enquêtes fédérales en la matière. Taquinée par la presse, le secrétaire d’État Mike Pompeo a assuré “être prêt pour une transition vers une deuxième administration Trump”. Ces individus ne risqueraient pas leur réputation et leur carrière pour sauver l’égo de Trump. De plus en plus d’élus républicains, d’anciens adversaires de Trump comme Marco Rubio, et même certains démocrates comme Vernon Jones, se joignent au président pour éclaircir la situation et honorer la volonté du peuple américain. On est loin, bien loin d’un président lâché de toutes parts, isolé, capricieux, mauvais perdant et au bord du divorce. Un rassemblement massif en son soutien est même prévu à Washington DC ce samedi 14 novembre (évènement censuré sur Eventbrite mais maintenu par les organisateurs ; à ne rater sous aucun prétexte si vous vivez aux states !).

Trump n’est pas le premier à être victime d’une fraude massive, mais c’est le premier à riposter. Et il peut encore gagner de plusieurs façons. D’abord, il doit récupérer la Pennsylvanie et la Géorgie via recours et recomptage. Scénario crédible. Il aurait alors 268 grands électeurs. À partir de là, trois issus sont possibles :

1️⃣
Si Trump récupère l’un des quatres États litigieux restants - Wisconsin, Michigan, Arizona, Nevada - que cela soit par recomptage, recours ou décision de la Cour Suprême, il dépasse 270 et gagne. S’il en récupère deux, il n’a même pas besoin de la Géorgie ;

2️⃣
S’il ne récupère aucun État supplémentaire et qu’aucun grand électeur ne fait défection, Biden gagne avec 270 grands électeurs ;

3️⃣
S’il ne récupère aucun État supplémentaire mais que l’un des grands électeurs assignés à Biden décide le 14 décembre d’inverser son vote en faveur de Trump, ce qui est possible, on se retrouverait à égalité, 269 - 269. Ce cas de figure serait résolu par le congrès. Les représentants de chaque État se réuniraient et désigneraient un vainqueur par État ; le candidat remportant le plus d’États gagne l’élection. Ce processus a désigné le vainqueur des élections de 1800 et 1824. Trump domine pour l’instant 26 des 50 États et serait donc clairement avantagé.

C’est loin d’être fini.
(Trump est aussi en train de purger le Pentagone. Lundi, il a remplacé Mark Esper par Christopher Miller au poste de secrétaire à la défense. Esper s’est fait remarquer pendant les émeutes BlackLivesMatter en refusant de déployer des troupes pour stopper les pillages. Douglas Macgregor, un grand partisan du non-interventionnisme, a été nommé conseiller de Miller. Douglas disait qu’il n’y avait “rien en Afghanistan qui mérite de mettre en péril la vie d’un seul soldat américain”. Seul l’avenir nous dira si ces changements ont un lien avec l’élection.)
JC

Source : https://www.facebook.com/Jeunesse-Calibrée-622259124615328/
https://www.facebook.com/Jeunesse-Calibr%C3%A9e-622259124615328/
 
Last edited:

Sarcastix

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 19, 2020
Messages
454
Reaction score
1,240
Et derrière, ce qui se joue, c'est la crédibilité de nos médias et de nos mouvements disons, alternatifs. Cette élection est un peu notre premier grand baptême du feu, quoique nous ne soyons que spectateurs.

Si on se plante, ça va nous faire mal. Si on l'emporte, on pourra allègrement renvoyer leur mépris à tous ceux qui depuis des années nous regardaient de haut.
 
Last edited:

Arthur.Trebitsch

SA- aspirant
Membre
Joined
Oct 23, 2020
Messages
156
Reaction score
322
Ne crions pas victoire trop tôt les amis.. La fraude est certes massive et avérée mais l'ennemi est très redoutable.. A chaque fois qu'il a été expulsé il a fini par revenir plus fort.. En tout cas MERCI à DP pour cette excellente enquête..
Il se joue aux USA une bataille dont l'issue est capitale pour l'avenir de la race aryenne.. La victoire de Trump serait un immense espoir pour les aryens !!
 

sora

SA- aspirant
Membre
Joined
Apr 6, 2020
Messages
66
Reaction score
206
Ce que je ne parviens pas à intégrer, c'est comment quelqu'un d'aussi intelligent et habile que Donald Trump
n'est pas parvenu en 4 ans de présidence à faire le ménage ds ce nid de vipères qu'est la CIA?
car à en lire tous les articles sur cette fraude des élections US
la CIA est toujours un élément central de toutes ces manipulations
en Russie pour sûr que Poutine a la main haute sur tout l'appareil du FSB (ex KGB) :cool:
Il aurai fini comme Kennedy
 

ExpertEnContre-Sémitisme

SA- chef d'escouade supérieur
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 7, 2020
Messages
1,799
Reaction score
4,630
Captain Harlock
Démocratie Participative
12 novembre 2020

C'est tellement ça, "Big Boss" Trump renié par son propre pays (lobotomisés et état-profond).
Celui soi-disant de la liberté et "meilleur du monde".

Big Boss.jpg
The Boss est morte son pays qui n'est plus que manipulé que par des déchets. Trump nettoie le marais bordel.
 

Michael Wittmann

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
383
Reaction score
1,479
Cela va de rebondissement en rebondissement ! Enfant, à la campagne quand je faisais des travaux en extérieur, je devais soulever des pierres et toujours il y avait immanquablement des nuées de cloportes, ces petits crustacés qui aiment bien l'humidité et l'ombre.

Aujourd'hui avec tous ces scandales révélés, cela me fait la même impression, sauf que dans le cas présent, c'est d'horribles petites créatures vicieuses et perfides que l'on met sous les rayons salvateurs de l'astre solaire, je parle bien sûr des blattes juives !

Je ne sais pas ce qui va ressortir de tout ceci mais gloire à Trump !

61FmyO0+FZL._AC_.jpg
 

Falsacappa

SA- chef supérieur de section
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 3, 2020
Messages
1,298
Reaction score
6,790
Ce "Great reset" c'est la synthèse entre le grand remplacement et le Tikkoun Olam, l'avènement de la dictature juive totale et le début du génocide actif des blancs
 
Last edited:

Mozart de Voltaire

SA- soldat
Membre confirmé
Membre
Joined
May 6, 2020
Messages
243
Reaction score
837
Mais enfin, tout le monde sait que Joe Biden a été élu pour sauver les américains de l'oppression cis-blanc patriarcale que faisait subir Trump à son peuple ! Encore une époque sombre pour notre histoire ! Heureusement, les gentils gagnent toujours :D
 

Le rasoir d'Ockham

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,035
Reaction score
1,994
Nous retenons notre souffle ! Si le train Trump finit par briser tous ces obstacles, les (((escrocs))) se dévoileront tant et plus et c'est tout le panier de crabes, journalistes menteurs, politiciens truqueurs, GAFA, juifs nécromanciens... qui devient la cible de l'ire populaire des Américains, prélude à un séisme à l'échelle mondiale. C'est épique !
* prélude à un séisme à l'échelle mondiale. C'est épique !

le juif ne sais pas nager,comme ces fréres de sang bouyoules et négres.les aqualande en sueur
 

Attachments

Le rasoir d'Ockham

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,035
Reaction score
1,994
Les médias mainstream "français" n'auront plus le choix que de révéler au grand public cette gigantesque fraude éléctorale.

Et là, l'effondrement du systeme français (discrédit des français pour les grands médias), va s'accélérer.

Dans bien des domaines, l'éléction de Trump est bien plus bénéfique pour notre cause que celle d'un Biden.
*Dans bien des domaines, l'éléction de Trump est bien plus bénéfique pour notre cause que celle d'un Biden.

cépafo,bien vue l'aveugle.......
 

Attachments

Le rasoir d'Ockham

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Apr 4, 2020
Messages
1,035
Reaction score
1,994
la CIA.cette vielle pute qui passe son temps à foutre le bordel dans le monde entier et a le droit de vie et de mort sur le président US,comme on l'a vu pour JFK...
C'est pas (((nous)))c'est lui..........
 

Attachments

Niveau88

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
534
Reaction score
1,569
Petite question, si quelqu un a la réponse: que pense l'armée americaine de cela? Soutient elle Trump? Ou souhaite elle rester neutre?
Il me semble que l'ensemble de l'opération Qanon est une opération militaire. Trump a été appelé par des patriotes dégoutés qui ont préparé la revanche minutieusement (on peut lire le magazine "George", édition de février 1997 (qui coûte aujourd'hui 5000 dollars) de feu (s'il est bien mort) le fils Kennedy qui, a l'époque, décrivait déjà 2020 dans le détail ; c'est dire si certains se projettent depuis des lustres).

De plus Trump a pas mal de généraux de son côté (Flynn est le plus médiatique) et est très très entouré pour sa sécurité. Trump est la face émergée d'un gros iceberg de gars bien énervés.
 

Niveau88

SA- soldat de choc
Membre confirmé
Membre
Joined
Aug 19, 2020
Messages
534
Reaction score
1,569
Ce que je ne parviens pas à intégrer, c'est comment quelqu'un d'aussi intelligent et habile que Donald Trump
n'est pas parvenu en 4 ans de présidence à faire le ménage ds ce nid de vipères qu'est la CIA?
car à en lire tous les articles sur cette fraude des élections US
la CIA est toujours un élément central de toutes ces manipulations
en Russie pour sûr que Poutine a la main haute sur tout l'appareil du FSB (ex KGB) :cool:
Hypothèse : peut-être a-t-il laissé à l'ennemi les outils lui permettant de rester convaincu de sa force, donc moins sur ses gardes, et lui permettant également de monter les opérations anti-américaines (donc INTERNES) qui, démontées et montrées au grand public, vont le faire chuter définitivement. C'est son style, il t'amène sur le pont, te laisse aller jusqu'au milieu en fanfare et, seulement à ce moment-là, il fait tout sauter pour te détruire et t'empêcher de traverser (tactique du pont de la rivière Kwaï).
 
Top